1945- 2015 : 70 ans de Comité d’entreprise.

1945- 2015 : 70 ans de Comité d’entreprise.

Le 22 février 1945 : Alexandre Parodi, ministre du travail dans le gouvernement de Gaulle, signe l’ordonnance qui institue un Comité d’Entreprise. Ce Comité d’Entreprise avait pour vocation de coopérer avec la Direction à l’amélioration des conditions de travail et assurer la gestion des œuvres sociales.

70 ans après ou en sommes nous ? Depuis 70 ans les conditions de travail ne cessent d’évoluer. Elles se modifient en fonction des complexités liées au travail, à l’évolution de l’Entreprise et son obligation de rester compétitive. Aujourd’hui, les Comités d’Entreprises ont pour mission de favoriser l’expression collective des salariés, l’amélioration des conditions de travail étant confiée aux CHSCT.

Le projet de loi « Macron », envisage la fusion des Instances en « Conseil d’Entreprise », mais les différentes réformes proposées concernant les IRP ne prennent pas en considération le développement de la qualité relationnelle. Et pourtant, celle-ci sera indispensable pour traverser cette nouvelle période. Elle sera indispensable pour développer le dialogue social dans l’Entreprise, elle sera indispensable pour apporter à l’Entreprise des outils permettant de développer le « travaillons ensemble ».

70 ans après quelles sont les évolutions souhaitables ?

La réussite de l’Entreprise confrontée à des défis grandissants dépend bien sûr de l’adaptation de son savoir-faire professionnel dans l’exercice de son métier, mais aussi du développement de la qualité relationnelle qui garantit l’engagement de chacun.

De ce point de vue, il faut faire de la prévention des risques une priorité, en  rupture avec une approche qui fait prévaloir la réparation. Cette vision est un volet de la qualité relationnelle qui devient l’axe majeur de toute politique RH.

Aussi est-il temps de proposer à l’Entreprise une approche globalisée qui mette la qualité relationnelle au centre de ses préoccupations RH et qui réponde à trois objectifs :

  • Etre en conformité avec la loi concernant la prévention de la souffrance au travail ;
  • S’impliquer dans une démarche éthique et socialement responsable ;
  • Renforcer la qualité des relations entre les collaborateurs.

 

Si vous pensez que les choses peuvent changer, sachez que les médiateurs professionnels, membres de la Chambre Professionnelle de la Médiation et la Négociation (CPMN), vous convient à participer à la conférence :

Salons CE

Salons CE

IRP : La promotion de la qualité relationnelle, c’est votre devoir

Découvrez les outils et moyens à votre disposition, proposez une réponse efficace à la prévention des risques psychosociaux et incivilités au travail

Celle-ci aura lieu le 17 février 2015, au centre des congrès du Palais des Papes en Avignon. La conférence s’adresse à l’ensemble des IRP, aux différents acteurs du dialogue social. Ensembles, construisons les relations de demain. Donnez-vous les moyens d’exercer votre mandat dans le développement de la qualité relationnelle.



Articles suggérés

ANDRH et médiation professionnelle : un partenariat pour la qualité relationnelle

Cette année, la CPMN était présente à L’Université de L’ANDRH. Cet évènement de la vie des organisations est source d’information et de prospective,

La médiation, un dispositif pour des relations professionnelles éthiques

Ce vendredi 28 juin, en soirée à Audincourt (Doubs), le sénateur Martial Bourquin a présenté son rapport sur « les relations

La médiation professionnelle en droit des affaires

L’EDA (école des avocats du barreau de Fort de France) organise le colloque sur « La médiation en droit des affaires »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz