Legorafi, La dèche du midi ? Pinces sans rire de l’actualité

Legorafi, La dèche du midi ? Pinces sans rire de l’actualité

Le net, lieu de trouvailles sublimes et de découvertes macabres, lieu d’information et de désinformation. Comment se repérer dans ce macrocosme éclectique sans se méprendre sur ce que l’on lit…

Les sites  humoristiques traitant l’information comme les sites d’informations sont nombreux sur le net, l’essentiel est de reconnaitre les sites d’information et les sites humoristiques avant de croire à ce qui vous est annoncé.

M. Dupont Aignan annoncé au deuxième tour des élections présidentielles de 2017 par un sondage harris. Bon d’accord, cette information n’est pas du tout crédible, il est facile de s’apercevoir que cette information n’en est pas une mais une parodie. Néanmoins, des sites sérieux se sont laissés tromper par La deche du midi à ne pas confondre avec La Dépêche du midi et ont republié des parodies d’information.Fichier 21-07-2015 14 12 09

Plus l’information est sensationnelle plus elle devient crédible, car elle touche aux émotions ou aux ressentis. La surprise, la colère, le dégoût, l’envie, le désir, la peur, l’admiration, l’indignation, bref, tout est bon pour toucher votre corde sensible et vous inviter à ne pas utiliser votre raison et réfléchir mais plutôt à réagir par un ressenti ou une émotion.

Une bombe explose !!! quoi que je mette derrière, et si cette phrase est publiée sur un site qui se donne l’apparence d’un média, votre première réaction sera sans doute « Oh non ! mon dieu, où ? » avec ou sans « mon dieu » c’est vous qui voyez…

Peu importe si en bas du site il est écrit, en petit :

Le site xxx.xx est un site de divertissement, des news sont créées par les utilisateurs. Ce sont des news humoristiques, de fantaisie, fictives , qui ne devraient pas être prises au sérieux ou servir de source d’information!

Vous ne lirez pas forcément cet avertissement et quand bien même, un doute émotionnel est créé : et si c’était vrai… ne laissant que peu de place au doute rationnel qui permet de rechercher la fiabilité des sources.

Comment reconnaitre le bon grain de l’ivraie dans l’art de la désinformation ?

a. Tout d’abord, utilisons le rasoir d’Ockham :

La solution la plus simple est souvent la meilleure, si l’information vous parait difficile à croire, c’est peut être parce qu’elle est fausse : résultat => essayez de prouver sa véracité ou sa fausseté.

Et pour ce faire, regardez le site, si c’est un site de divertissement basé sur de fausses actualités, la plupart du temps, c’est indiqué. Regardez aussi les autres informations du site, si elles sont toutes plus grosses les unes que les autres, le doute est légitime, mais pas suffisant.

© Evan etc http://evanetc.free.fr/

© Evan etc http://evanetc.free.fr/

Sur ces sites, le directeur de publication doit apparaitre dans « qui sommes nous » ou « mentions légales ». Le nom du directeur de publication en main, vous pouvez lancer une recherche dans votre moteur de recherche préféré ou auprès de journalistes que vous connaissez pour obtenir des informations sur sa mouvance, ses connivences, ses allégeances, sa vision de l’information, sa vision du monde, sa philosophie.

b. Ensuite, prenez un peu de recul, de hauteur. Prenez le temps de la réflexion.

Croisez l’information et les sources d’information afin de repérer ce qui est rapporté par les autres (Le Monde, Le Figaro, L’Humanité, le Parisien, Charlie Hebdo, France Tv Info, France24…).

Une recherche par thématique dans les moteurs de recherche est possible aussi, par exemple la thématique actualité, vous rentrez le mot clé et vous saurez si les sites d’actualités en ont parlé récemment.

Enfin, il est intéressant de remonter à la source des informations qui sont diffusées par les médias, une partie des informations provient des agences de presse : AFP, AP, REUTERS et d’autres.

Si l’information n’apparait nulle part ailleurs que sur le site que vous visitiez au départ, il y a trois possibilités :

– l’information est fausse (c’est une opinion, une contrefaçon, un détournement, une parodie)

– l’information est vraie mais elle n’a pas encore été rapportée par les médias traditionnels, refaites une recherche plus tard pour confirmer ou infirmer

– l’information est invérifiable, ce qui la rend sujette à caution, refaite une recherche plus tard, d’autres éléments apparaitront peut être d’ici là

c. Enfin, des sites de décryptage des fausses informations existent, par exemple hoaxbuster.com , site français animé à l’origine par des bénévoles qui voulaient lutter contre la rumeur.

Un exemple de rumeur ? Cette fillette de 1 an est atteinte de leucémie très rare et vous pouvez peut être la sauver… Ce même canular circule depuis 2009 en mutant pour s’adapter, et se répandre toujours plus. La vérité est ici.

Ces canulars ont pour conséquence de démotiver les volontaires, une véritable demande sera perçue comme fausse plus facilement après ce sentiment de tromperie. Pour l’éviter, avant d’agir, ou de réagir, vérifiez l’information sur les sites de vérification des canulars.

CECI EST UN APPEL AU SECOURS VENANT DU C.H.U D’ANGERS : MERCI DE LIRE ET DE FAIRE SUIVRE AU PLUS GRAND NOMBRE DE GENS QUE VOUS CONNAISSEZ. Dr MAT RIA SI VOUS CONNAISSEZ UNE PERSONNE DE GROUPE ‘A’ RHESUS NEGATIF (TRES RARE), ELLE POURRA PEUT-ETRE AIDER LUCIE- 1 AN ATTEINTE D’UNE LEUCEMIE RARE A BENEFICIER D’UNE GREFFE LE DELAI EST TRES COURT FAITES SUIVRE CE MAIL, C’EST SERIEUX. SI CA VOUS ARRIVAIT, VOUS AIMERIEZ BEAUCOUP QUE LES GENS RENVOIENT CE MAIL Sandrine L……..S 06.XX.XXX.XXX

Efficace non ? pas pour tous, mais suffisamment pour créer un sentiment de doute, de défiance.3 passoires

Vous avez fait le tour des propositions et vous souhaitez toujours, vous désirez toujours, vous avez besoin de partager l’information (ou le canular) avec les autres. Je vous propose un dernier outil, parce que l’information que l’on diffuse et la manière dont on la diffuse peut créer la controverse, la polémique, le conflit, vous agirez en connaissance de cause. Ce dernier outil est celui que Socrate aurait proposé à un jeune apprenti qui venait lui transmettre des commérages que quelqu’un lui avait rapporté : les 3 passoires de Socrate

 

Je vous propose d’exercer vos compétences d’enquêteurs : l’image et l’information associée où M. Le Foll apparait est elle une information, une opinion, un détournement ? Quels sont les éléments qui vous permettent de vous en assurer ? Répondez sur le twitter du journal @off_mediation ou sur mon compte twitter @messinguiral12

Vous avez sans doute développer vos propres trucs et astuces pour discriminer le vrai du faux, pour repérer les faux, les parodies, les contre façons. Constituons une base de connaissance, commentez l’article sur les réseaux sociaux @off_mediation ou sur mon compte twitter @messinguiral12

Passez un bel été bien informé…

Jérôme Messinguiral

Jérôme Messinguiral

Médiateur professionnel, chargé de communication de la médiation professionnelle (EPMN - CPMN - ViaMédiation) Secrétaire Général de ViaMédiation


Mot-clés associés à cet article :
clarificationdésinformationinformationsrationalisation

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz