Médiation professionnelle et souffrance au travail

Médiation professionnelle et souffrance au travail

L’entreprise serait pathogène nous avance t’on, mais en fait il est question de souffrance au travail, d’affirmation de soi, de choix. Lors du salon Préventica à Toulouse en juin, Jean-Louis Lascoux, président de l’EPMN et vice président de la CPMN, a développé ce nouveau paradigme.

Jean-Louis Lascoux

Jean-Louis Lascoux

L’affirmation de soi et la prise en charge de sa propre vie sont deux facteurs qui permettent d’écarter des difficultés relationnelles en entreprise. L’affirmation de soi, c’est pouvoir dire ce qui compte et la manière dont on appréhende la situation sans accuser l’autre. C’est savoir, pour soi, ce qui est acceptable, et partager cette opinion sans contraindre.

L’entreprise n’est pas pathogène, il est en fait question de souffrance au travail et de libre choix

 

 

Jérôme Messinguiral

Jérôme Messinguiral

Médiateur professionnel, chargé de communication de la médiation professionnelle (EPMN - CPMN - ViaMédiation) Secrétaire Général de ViaMédiation


Mot-clés associés à cet article :
preventicaRPSsouffrance au travail

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz