Médiation professionnelle et affirmation de soi

Médiation professionnelle et affirmation de soi

L’affirmation de soi suppose d’être libre. Difficile en effet de s’affirmer quand les dogmes nous sont imposés. Difficile de défendre une idée différente si la différence est ennemie d’Etat.

Lors du salon Préventica à Toulouse en juin, Jean-Louis Lascoux, président de l’EPMN et vice président de la CPMN, est revenu sur une expérience lors de la conférence internationale sur la médiation en Côte d’Ivoire et les conséquences dans notre conception du travail et des relations interpersonnelles au travail.

La Côte d’Ivoire construit une civilisation, la liberté d’innovation est grande et la soif de liberté aussi. Des élections vont avoir lieu prochainement, ce libre choix se tend, c’est un choix de société qui se profile.

En Côte d’Ivoire, les personnes élaborent une nouvelle civilisation

Cette liberté est parfois vécue comme un danger, on entend parfois « les gens ne sont pas prêts, en France ».

Cette posture de liberté induit une nouvelle approche des relations au travail. Le harcèlement, réel, ou ressenti ? S’il est réel, pourquoi les personnes qui le subissent laissent faire, comment peuvent elles permettre que ça continue, si ce n’est par manque d’affirmation de soi ?

L’affirmation de soi, c’est passer de la servitude volontaire à la liberté individuelle

L’affirmation de soi, cette clarification de ce que l’on est et de ce que l’on souhaite doublée d’une force à le faire savoir en tout temps et en tout lieu, permet de sortir de cette ornière. Il n’y a pas de bourreau sans victime.

L’affirmation de soi, c’est passer de la servitude volontaire à la liberté individuelle.

Jean-Louis Lascoux

Jean-Louis Lascoux

 

Jérôme Messinguiral

Jérôme Messinguiral

Médiateur professionnel, chargé de communication de la médiation professionnelle (EPMN - CPMN - ViaMédiation) Secrétaire Général de ViaMédiation



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz