Ecoute citoyenne COVID19

0
330

Aujourd’hui, nous vivons, tous, une situation hors du commun. Mais pour les Médiateurs professionnels, de quoi parle-t-on exactement ?

Nous vivons une situation commune à tous, mais vécue différemment, par chacun de nous. Ce qui est appelée aujourd’hui « crise sanitaire » a enclenché un changement dans le quotidien de tous, dans notre vie en société et aussi dans la vie professionnelle de beaucoup d’entre nous, dans notre vie familiale et amicale. Certains ont dû trouver un nouvel emploi, les mêmes ou d’autres ont vu leur vie conjugale et familiale se déchirer.

Certains n’ont rien subi, rien vu, comme s’ils étaient passés sous la pluie sans être mouillés. De nombreuses relations en ont été modifiées, voire bouleversée.

Les Médiateurs professionnels issus de la formation de l’EPMN et membres de la CPMN avec tout leur savoir-faire, sont là pour accompagner toutes personnes dans le cadre de ces changements, qu’elles vivent plus ou moins bien, plus ou moins mal.

Ils accompagnent ces mêmes personnes, dans leurs relations aux autres, permettant une meilleure fluidité dans leurs échanges et dans l’élaboration de véritables projets, en acquérant des fondamentaux de la qualité relationnelle pour la résolution de tout type de conflits.

Les émotions sont fortes pour beaucoup : pourquoi ? un changement, c’est avant tout, des repères qui ne sont plus les mêmes que par le passé.

Ce changement est souvent présenté dans notre société, comme étant de l’ordre de la rupture, du négatif. Vous avez sans doute entendu l’expression « faire le deuil d’une situation ou d’une relation ». Attention. Ce type de métaphore très facile est erronée voire abusive. Elle frappe l’imaginaire et ainsi tend à convaincre. Mais elle reviendrait à dire qu’un changement serait identique au fait d’accepter la disparition d’un être cher et conséquemment, qu’il n’y aurait plus d’action possible, plus de discussion possible avec ceux qui tout comme vous, sont impliqués dans ce changement. Or, un changement dans la vie n’est pas une mort.

Vous voyez bien que cette métaphore est un non-sens, tout comme le fait de dire qu’il y aurait des étapes incontournables qu’il conviendrait de respecter afin de mieux « gérer » ce changement. Ces types de raisonnement conduisent à l’enfermement des personnes dans leur situation.

Or, usant de rationalité, nous pourrions voir que le changement s’inscrit dans une continuité, celle de l’existence.

Par une approche discursive et par-delà même du changement, le médiateur professionnel se centre sur les personnes elles-mêmes car c’est elles qui restent au cœur de la situation, dans la continuité d’existence.

Voyez par exemple que selon la manière dont vous êtes en relation avec une situation, vous ne la vivez pas de la même manière. Exemple, un changement désiré et bien accueilli est générateur de confiance, de motivation, de qualité d’implication. Tandis qu’un changement imposé s’il est mal accueilli va provoquer le contraire : de la frustration, de la méfiance, de la conflictualité, de l’adversité.

L’intérêt de l’accompagnement du médiateur professionnel est qu’il porte sur l’ensemble des états émotionnels ressentis par les personnes afin qu’elles puissent s’en détacher et avoir « lâcher-prise » au sens de délivrance d’un blocage fonctionnel et de fait, mieux réfléchir sur ce que ce changement impacte, ce qu’il est possible de faire ou pas avec une ouverture du champ des possibles.

Ces personnes deviennent ainsi acteurs de leur projet relationnel, étant entendu que la relation peut-être la relation à soi ou aux autres. C’est en ce sens que l’on peut parler de véritable liberté : celle de décider en toute conscience.

Alors, si dans votre vie vous êtes confronté à un changement, associé ou non à un conflit, saurez-vous le considérer comme une continuité d’existence ? Dans tous les cas, la Profession de Médiateur peut vous apporter une aide précieuse.

P.S. un dispositif d’écoute gratuite est mis en place par les Médiateurs Professionnels de la CPMN – pour prendre rendez-vous téléphonique ou par visio-conférence : suivre le lien www.cpmn.info