La CPMN pour l’évolution de la médiation familiale obligatoire

13
1708
trilogie-horizontale
M. le Directeur de Cabinet Ministériel,

Le Ministère de la Justice et le Ministère délégué à la Famille ont mis en place un groupe de travail afin d’envisager les évolutions permettant d’assurer la mise en œuvre effective du principe de coparentalité. 

La Direction des Affaires Civiles et du Sceau ainsi que la Direction Générale de la Cohésion Sociale pilotant le groupe de travail rendra ses conclusions fin 2013. Il est constitué de représentants d’associations sensibles à cette thématique, d’un représentant de la Défenseure des Enfants, d’un avocat spécialisé en droit de la famille, d’un juge aux affaires familiales et des représentants d’administrations. 

La CPMN, premier syndicat des médiateurs professionnels auprès des couples en difficulté relationnelle, apportera avec plaisir son expertise dans les relations relativement à des parents séparés, en cours de séparation ou en questionnement face à leur relation.

La résolution de conflit est une des spécialités des médiateurs professionnels formés par l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (EPMN), mais nous intervenons avec succès en prévention, la qualité relationnelle étant la discipline qui englobe les relations, de la relation de confiance inhérente à toute union au départ jusqu’au conflit (en passant par la défiance et la méfiance). 

Le suivi d’une sensibilisation à la qualité relationnelle est une des solutions pour prévenir les conflits par la transmission pédagogique des savoirs être propre à cette discipline. 

Le principe de la mise en place tangible de la coparentalité ne peut trouver son expression dans un texte de loi qui serait restrictif. La  transmission pédagogique et la mise à disposition de processus structurés de prévention et de résolution de conflit doit permettre aux parents d’être en capacité de faire des choix éclairés, indépendant de toute autorité culturelle, etc. L’aboutissement d’une telle démarche assure à l’enfant et aux parents  une solution librement établie La volonté du législateur doit s’instruire de l’évolution de la société en la matière, la loi de 2002 disposant un cadre obsolète à cet égard.

Le projet de médiation préalable obligatoire en justice familiale fait écho à notre manifeste pour le droit à la médiation préalable à toute procédure civile.

Vous comprendrez tout l’intérêt que nous portons à cette question et restons à votre disposition pour participer à ce groupe de travail. 

Dans cette attente,

Cordialement,  

Pour la médiation professionnelle,

Jérôme Messinguiral

Secrétaire général de ViaMédiation

messinguiral@cpmn.info

5625605-8390751

Jean-Louis Lascoux
Admin

@Michel : lorsque vous écrivez “avocats menteurs”, vous ne voudriez pas dire plus précisément : des avocats qui défendent leur(s) client(e)s en utilisant des arguments qui ne respectent pas nécessairement la réalité, en tout cas celle de l’autre partie, dans le seul objectif de satisfaire leur(s) client(e)s ?

La Vie de Pères
Invité

@Jean-Louis Lascoux   Je vois que vous ignorez ce qu’est un avocat menteur. C’est un avocat qui utilise tous les coups permis pour gagner leurs procédures. Ils travaillent à tromper les juges. Les principales fausses accusations sont : violence conjugale, abus sur les enfants, pédo-criminalité, abus d’alcool, abus de drogues, incapacité de s’occuper de ses enfants,… etc.   Ces fausses accusations sont utilisées partout dans le ”Monde” !   Dans les conflits de divorces, on estime à +- 75 % de fausses accusations utilisées pour gagner les procédures en divorces !       Beaucoup de parents se sont plaints d’avoir entendu des… Read more »

La Vie de Pères
Invité

@ Jean-Louis Lascaux,
Ma réponse est en attente de validation, bien à vous 😉

La Vie de Pères
Invité

Voici, Monsieur Lascoux, mon commentaire qui reste en attente sur le Site, (sans les 2 liens Internet)   @Jean-Louis Lascoux   Je vois que vous ignorez ce qu’est un avocat menteur. C’est un avocat qui utilise tous les coups permis pour gagner leurs procédures. Ils travaillent à tromper les juges. Les principales fausses accusations sont : violence conjugale, abus sur les enfants, pédo-criminalité, abus d’alcool, abus de drogues, incapacité de s’occuper de ses enfants,… etc.       Ces fausses accusations sont utilisées partout dans le ”Monde” !       Dans les conflits de divorces, on estime à +-… Read more »

La Vie de Pères
Invité

Cher Jérôme, j’apprécie beaucoup votre travail pour la médiation… mais… même si elle est rendue obligatoire, les personnes perverses gagneront encore les procédures conflictuelles. Et les personnes qui n’ont pas demandé la rupture conjugale seront encore et toujours les victimes de fausses accusations, violées de leurs droits fondamentaux… sans oublier les souffrances de milliers /millions d’enfants privés de leurs pères ou de leurs mères ! Je tenais à vous avertir ou de vous rappeler les ”effets pervers” qui sapent les lois en matière de ”Droit Familial” et qui parviennent à dynamiter les médiations familiales en raison de la guerre de procédures… Read more »

La Vie de Pères
Invité

Les confits de séparations et de divorces : Le conflit entre personnes divorcées subit une escalade au moment où la justice est saisie par un des époux. En plus, la dispute dure souvent longtemps. C’est pourquoi le Juge Jürgen Rudolph du Tribunal de Cochem accorde l’urgence aux conflits dans lesquels des enfants sont concernés. Une audience est convoquée dans un délai de deux à trois semaines. Partout ailleurs, il faut attendre au minimum une demi-année. Ces succès ont été remarqués par les politiques. À côté des invitations aux réunions techniques et aux auditions dans les ministères de la Rhénanie-Palatinat, un… Read more »

La Vie de Pères
Invité

Le ”Modèle de Cochem” Avertissement : Ce ”Modèle de Cochem” fut mis en place, à Cochem, depuis plus de 25 ans, malgré les oppositions farouches du ”Lobby des Avocats”. On peut comprendre les angoisses de ces derniers, à l’idée de perdre leurs bénéfices de leurs affaires familiales… Ce ”Modèle de Cochem” fut donc inscrit dans les lois allemandes où la proportion des parents ayant la garde commune est passée d’environ 17% pour atteindre désormais plus de 80%… ”Dans l’attente d’un tel cadre législatif, en France, qui imposerait la méthode aux tribunaux, il est intéressant de noter que les données neurobiologiques… Read more »

La Vie de Pères
Invité

Merci pour votre sensibilité aux sorts inhumains de ces milliers de parents qui sont détruits après les conflits de séparations et de divorces. Permettez-moi aussi de vous faire part du ”Modèle de Cochem” qui existe depuis plus de 25 ans, en Moselle Allemande et qui donne de très bons résultats : 1/ Il aplanit les conflits… 2/ il permet les hébergements égalitaires à 80 % au moins… Ce ”Modèle de Cochem” est donc à promouvoir. Vous trouverez, ci-après, les renseignements utiles. Vous pouvez aussi inviter l’auteur de cette méthode, le Juge Jürgen Rudolph, qui pourra vous en dire plus. Il faut… Read more »