Déployez vos compétences relationnelles

0
1190

En cas de difficulté à voir la vidéo, cliquez sur ce lien

Les Structures et Interactions en Communication (SIC) est un modèle travaillé depuis 1986, dans la suite de recherche sur le fonctionnement cérébral humain pour initier un outil rationnel de ce qui fait et ce que fait la pratique des relations. De cette recherche, il en a résulté un outil permettant de mieux appréhender les mécanismes sous-jacents à la communication humaine. Sa première application a été dans l’orientation des personnes en grande difficulté d’insertion professionnelle.

Désormais, l’objectif des recherches sur SIC est de mettre en évidence les nombreuses utilités et perspectives offertes par cette approche. En effet, SIC se donne pour mission première de fournir un éclairage nouveau en mettant en lumière les structures de communication, offrant ainsi des outils visuels pour mieux comprendre la manière dont les individus interagissent au sein de leur environnement. Les applications générales de SIC sont multiples, s’adaptant à de nombreuses situations.

Ce champ d’étude permet d’anticiper les conséquences des écarts de communication entre les personnes, et même dans les modalités intimes d’une personne. Il se révèle ainsi essentiel pour prévenir les tensions, les risques de dégradation, voire les conflits qui peuvent résulter de malentendus ou d’écarts de compréhension dans la communication humaine.

L’utilisation utilisation sans discernement de cet outil peut susciter des réserves. En effet, le modèle SIC présente des limites importantes d’application. Les résultats rigoureux n’en font pas un outil projectif qui pourrait restituer de manière définitive les styles et modes de communication d’une personne. Il est également improbable d’identifier avec certitude les conséquences des obstacles personnels à l’adaptabilité relationnelle. Par conséquent, il convient de considérer les risques et les empêchements potentiels liés à une utilisation trop rigide ou dogmatique de SIC.

Cependant, les avantages que l’on peut tirer de SIC sont considérables, notamment en orientation professionnel, en développement personnel, en préparation d’intervention publique, en vie d’équipe et pilotage de projet. Cette approche se concentre sur la pédagogie, avec autant d’intérêts pour l’enseignement que pour l’apprentissage. Elle présente un éventail très large en communication, par la méthode de diversification du langage, avec des applications en résolution de problème, organisation managériale, création de plan et de stratégie concurrentielle. Elle ouvre la voie au potentiel créatif des individus. Elle encourage la complémentarité relationnelle et favorise des interactions utiles et satisfaisantes, avec une finesse en matière d’esthétique.

Pour en faire un excellent usage, les Structures et Interactions en Communication constituent un outil multitâche exceptionnel, confié en exclusivité à des professionnels de la relation, les médiateurs professionnels.

Ainsi, en mettant en lumière les mécanismes de communication, en anticipant les conséquences des écarts, et en favorisant des interactions enrichissantes, SIC apporte une contribution précieuse à notre compréhension de la communication humaine et à l’amélioration des relations interpersonnelles.