Médiation, entre professionnalisme et improvisation « agile », que choisir ?

0
1008

Alain DUCASS se définit comme coach, facilitateur ou médiateur. Selon sa perception d’une situation, il utilise des conceptions issues de la thérapie, des pratiques spiritualistes et des approches des médiations traditionnelles. Nouveau venu dans le microcosme de la médiation, il s’est interrogé et positionné sur des sujets controversés, c’est ce qui a provoqué l’intérêt de Jean-Louis LASCOUX, initiateur de la profession du 21ème siècle, la profession de médiateur et dirigeant de l’EPMN. Il a notamment interpellé l’EPMN dans son livre “La médiation agile”, lequel est fort bien accueilli par les promoteurs des formes de médiation traditionnelle, et notamment confessionnelle, ce qui explique en partie cette rencontre sur Mediateur.tv, la chaîne de la profession des médiateurs.

Ingénieur polytechnicien (X, mineur) devenu médiateur (démineur), Alain Ducass développe donc le concept de médiation agile. Il affirme élargir le champ de la médiation. Dans le cadre d’un débat avec Jean Louis Lascoux, il veut partager sa vision de la médiation, selon son inspiration de Viktor Frankl, avec les dimensions somatiques, psychologiques et spirituelles. Alain DUCASS a adressé un texte de présentation de l’émission du 5 juin sur mediateur.tv, en indiquant “La directive européenne sur la médiation précise qu’elle concerne « deux ou plusieurs parties à un litige », sans caractériser la nature de ces parties. Les parties sont habituellement des personnes, cependant, dès lors qu’il serait compétent, qu’est-ce qui empêcherait un médiateur d’intervenir entre un humain et son animal de compagnie ? Qu’est-ce qui empêcherait un médiateur formé à l’intelligence artificielle d’intervenir entre un humain et son robot ? S’il dispose de compétences suffisantes, qu’est-ce qui l’empêcherait d’intervenir entre une personne et l’un de ses ascendants ou descendants absents, disparus ou pas encore nés ?”

Formateur en médiation et négociation et conseil d’entreprise en management, initialement spécialisé en droit de la consommation, Jean-Louis Lascoux est auteur de plusieurs ouvrages sur la médiation professionnelle qu’il a initiée, avec l’exigence méthodologique, des processus structurés, des dispositifs opérationnels et le droit à la médiation. Il a innové dès 2001 en créant la profession de médiateur, avec une école, une chambre professionnelle et un ensemble de réseaux ouverts à l’international. Il échangera avec Alain Ducass sur les thématiques des différents courants de la médiation et des conséquences et résultats des approches. Il présentera l’efficacité des techniques d’ingénierie relationnelle, avec l’instrumentation de la qualité relationnelle, pour promouvoir la résolution des différends et la promotion du nouveau paradigme de l’entente et de l’entente sociale qui côtoie désormais celui du contrat social et des approches confessionnelles. 

Les deux auteurs ont convenu d’engager une discussion et vous invitent à suivre cet événement qui met en public une polémique qui a lieu depuis plus de 20 ans entre médiation traditionnelle et médiation professionnelle.

Mediateur.tv – mercredi 5 juin – 12:30 à 13:30