En partie nuageux Bulletin météo Ashburn, United States Of America +16°C, En partie nuageux

La médiation professionnelle face au monde du fashion RH

La médiation professionnelle face au monde du fashion RH

Jean-Louis LascouxLes événements se multiplient sur la médiation. Lorsque je dis que la médiation professionnelle est un antidote aux risques psycho-sociaux, RPS, des boucliers se lèvent pour venir m’expliquer que la médiation ça n’est pas la panacée. Je ne conteste pas. Ce que peut permettre de faire le professionnalisme, l’amateurisme ne le peut pas. C’est bien de cela dont il s’agit. Clairement. D’une autre manière, j’ai déjà écrit sur le sujet. Je reprends ci-dessous un article publié sur Miroir-Social.

Le fashion RH et la “gestion des conflits”

Lorsqu’on parle de médiation, ici, il s’agit de médiation numérique ; là, de médiation familiale ; ailleurs, de médiation urbaine. D’une manière générale, il existe la médiation des conflits et, dans ce domaine aux portes ouvertes,  l’amateurisme s’invite sous de multiples formes : « gagnant-gagnant », « gestion des conflits », réconciliation, équité, PNL, analyse transactionnelle etc. Le monde du fashion RH et de la fumée. Un vocabulaire fourre-tout tend à faire glisser le passé de mode vers le nouveau mot « médiation ». Tout paraît être médiation. Certes. Mais qu’en-est-il du professionnalisme ?

Distinguer, dans le champ des relations et de l’approche des conflits, médiation de médiation professionnelle

Pour s’y retrouver dans les pratiques et applications, il faut en effet distinguer la médiation de la médiation professionnelle. Le terme de « médiation » est utilisé pour désigner l’intervention d’un tiers, quel qu’il soit, dans n’importe quelle situation : éducation, gardiennage, ambassade, affrontement, conciliation, négociation ou arbitrage.

La médiation professionnelle est la discipline spécifique d’études et de pratiques des relations humaines. Elle est dispensée exclusivement par l’école professionnelle de la médiation et de la négociation (EPMN).

La médiation, porte ouverte sur l’amateurisme

La médiation désigne une tentative de facilitation de la circulation d’information. Dès qu’une personne intervient entre deux, elle peut être désignée sous le nom de « médiateur ». Le « médiateur » est un « porte-parole. Dans cette acception commune, le mot « médiateur » est synonyme d’intermédiaire. Le statut relève d’une fonction passagère, comparable à celui de conciliateur, voire de juge, mais en plus ponctuelle. Dans le champ des conflits, la médiation est très liée à l’arbitrage, dans un rôle préalable de « bon conseil ». L’idée vient des États-Unis. Sa pratique se fonde sur les acquis du « médiateur », et parfois sur une formation soit très spécialisée et longue, comme la médiation familiale, soit plutôt courte pour les autres environnements. Dans tous les cas, le principe est une confusion entre la morale, le droit, la négociation. Les contenus de formation sont répartis sur trois volets, plus ou moins annoncés explicitement : psychologie (comprenant la négociation et la communication), droit (comprenant plus une fonction de rappel à des principes comportementaux et la morale) et sociologie (avec des études visant à acquérir des références en matière de normalisation des comportements). Les représentations confessionnelles de toutes obédiences utilisent le terme de « médiation ».

La médiation professionnelle : la rigueur pour l’efficacité

La médiation professionnelle est la première discipline des relations humaines. Je l’ai initiée en 1999. Son champ d’étude et de pratique est celui des attitudes et comportements. Elle porte sur la promotion d’un mieux vivre ensemble. Elle permet d’identifier les stratégies et interactions en communication-SIC® et développe des processus structurés de résolution des différends et d’entretien de la qualité relationnelle. L’approche est rationnelle. La médiation professionnelle n’est pas une alternative parmi d’autres ; elle résulte de l’alternative d’approche des différends que l’on traite soit en adversité, soit en complicité, soit en altérité. La méthodologie démontre en quoi un conflit se monte et comment il se démonte. Elle est la démonstration qu’il est indispensable d’introduire la raison dans un contexte où l’émotion prédomine. Elle favorise la structuration de la pensée là où l’affect provoque sa déstructuration. La médiation professionnelle est de plus en plus intégrée dans les organisations (groupes d’assurances, industries, administrations), où elle permet notamment de répondre aux obligations légales de prévention des risques de souffrance au travail. Très opérationnelle en matière de régulation des conflits en justice, elle s’exerce aussi en externe, souvent associée à des activités complémentaires, pour offrir un nouveau service : juristes, architectes, consultants d’entreprise. Elle est indissociable d’une réorientation des modes d’intervention : psychologie, sociologie, travail social, conseiller, ce n’est plus la même chose.

Une école professionnelle pour sortir de l’amateurisme

La formation à la médiation professionnelle peut déboucher sur l’obtention du certificat d’aptitude à la profession de médiateur (CAP’M®). Un master 2 a été créé avec l’IAE de Bordeaux IV, en MRH-MP, qui peut s’obtenir sur un ou deux ans, voire trois ans, selon les disponibilités du candidat.

Un organisation pour structurer la profession

Après leur formation, les titulaires du CAP’M® peuvent adhérer à la Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation – CPMN. Par cette adhésion, ils souscrivent au code d’éthique et de déontologie des médiateurs et deviennent médiateurs professionnels. Ils s’engagent à respecter leur posture d’indépendance, d’impartialité et de neutralité et ils garantissent de tenir confidentiels les contenus des entretiens et réunions qu’ils animent.

Cet article a été lu 751 fois.
Au total : 0 votes
0

ezfezfe

+ = Verify Human or Spambot ?

Jean-Louis Lascoux

Jean-Louis Lascoux

Président de l'EPMN et vice-président de la CPMN. Auteur notamment de "Pratique de la médiation professionnelle", édition ESF

Lire les articles de

Articles suggérés

Promouvoir la Médiation

En cette période électorale ou les promesses prennent parfois le pas sur les engagements, il convient de saluer l’initiative prise

Tutorat : de la pierre brute à la pierre taillée

Le tutorat de médiateur professionnel est une prestation complémentaire à la formation de médiateur professionnel visant à obtenir le CAP’M.

Médiation : la culture du dialogue en Martinique

Promouvoir la médiation en Martinique est une ambition culturelle forte. Rémi Delaunay Belleville, délégué de la CPMN, s’est lancé dans

2 commentaires

Écrire un commentaire
  1. Ivan Martin
    Ivan Martin 26 mai, 2013, 22:14

    Voilà un topo bienvenu.
    Merci.
     
    (coquille à la 4ème ligne depuis la fin)

    Répondre à ce commentaire
  2. Jérôme Messinguiral
    Jérôme Messinguiral 27 mai, 2013, 12:09

    Coquillette supprimée, merci Ivan

    Répondre à ce commentaire

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont marqués d'une*