Si ça ne te plait pas, va-t-en !

3
778

Le racisme se cache mal dans «Si ça ne te plaît pas, casse-toi…»

Cette idée vite expédiée et tout aussi vite reçue, est faite sur le même modèle que « C’est le plus gêné qui s’en va ». Elle semble séduire beaucoup de personnes qui la trouvent pleine de bon sens. Un instant de réflexion…

Utilisée sur le terrain politique, ce genre d’énoncés a donné : « si la loi ne te plait pas, tu peux partir. ». Ce genre de propos a été répété a l’envi comme s’il s’agissait d’une idée simple. Comme s’il s’agissait d’une vérité issue de la sagesse populaire.

En fait, il en va d’une représentation contraire à la médiation. Elle est discriminatoire et raconte plus un état d’esprit d’exclusion que d’accueil indispensable pour faire vivre la pratique de la médiation.

En effet, s’il était vraisemblable que la même idée s’applique également aux Français et aux Etrangers qui viennent en France, nous trouverions déplacé l’affirmation : « Vous les étrangers qui ne respectez pas nos lois, puisque ça ne vous convient pas, partez ! ». De toute évidence, si en tant que Français nous retenons cette idée pour nous l’appliquer, ça consisterait à envisager de se soumettre à une dictature. Il nous faudrait envisager le statut de réfugié.

Si la loi ne nous plaît pas, devrions-nous “dégager” ?

Comme nous sommes en démocratie et que nous sommes libres de contester les lois et de les trouver iniques, en tant que Français, il faut bien comprendre que ce genre de propos s’adresse exclusivement à tous ceux qui ne sont pas Français. Voilà comment avec des phrases de ce type on cultive le virus de la discrimination, de l’exclusion, du racisme et de tout ce que la HALDE est censé dénoncer.

Encore une fois, le bon sens d’apparence ouvre les portes à quoi ?

La médiation est une culture, une conception affirmée et renforcée de la discussion. Elle s’utilise précisément dans les situations que l’on pense impossible. C’est l’instrument de l’inimaginable discussion.

Alors, si tu n’es pas content, explique-toi. Discutons. Progressons. Trouvons un accord responsable.

La posture de médiateur implique une absence totale de soutien des propos d’exclusion, inadaptés en médiation et irresponsable sur le terrain politique.

  • Voir aussi le site de présentation des illusions en médiation
MORMANN
Invité
MORMANN

Jean-Louis,

Rien à ajouter ! ! !

Cédrick

ROBEIRI
Invité
ROBEIRI

Ah, qu’elle est dure…, qu’elle est cinglante la volonté de perséverer dans les voies de la Paix!!!

Mais comme l’écrivait le poète Marie-Galantais Guy TIROLIEN,

“A force d’Amour, demain fera jour”!!! !! !!

Emmanuel ROBEIRI.

Bos Christian
Invité

Ne nous égarons pas. je me pose la question pourquoi nous en somme arrivés à dire ce genre de chose à une personne. Ne pourrions nous pas compter sur le bon sens de chacun ? Au lieu de toujours contester les aider à prendre du recul ?  Lorsque je vais dans un pays ou une région et que celui-ci me dérange (par sa morale, son mode de fonctionnement, ses coutumes, ses traditions) personnellement JE ne reste pas et surtout JE n’y reviens plus. Pourquoi et à quel titre je ne respecterais le pays ou les régions avec leurs histoires et… Read more »