Acquis de la CPMN : la profession de médiateur reconnue par le parlement européen

6
1032

Chambre Professionnelle de la médiation et de la négociation
Au départ, nous étions seuls à prôner la profession de médiateur… Nous : les membres de la Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation, avec un diplôme, le premier dans ce domaine : le Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur – CAP’M®, initié en 1999…

En 2011, médiateur est désormais une profession reconnue au niveau européen. La France a un léger retard pour la mise en place officielle de la profession de médiateur. Il est vrai qu’il y a de nombreux lobbyistes récalcitrants. Toutefois, ce retard devrait être comblé dans les prochains mois. Cet effort de professionnalisation est un travail auquel s’est largement consacré la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation – CPMN, depuis sa création en 2001, mais surtout depuis 2007. Malgré les critiques soulevées par de nombreuses associations et lobbyistes, la profession de médiateur est définitivement sur la voie d’une reconnaissance en tant que profession. La prétention d’être médiateur pourra se faire comme celle d’être avocat du diable, mais pas en tant que professionnel. Les choses ont évolué et la raison de mettre en place une reconnaissance professionnelle de la profession de médiateur a été entendue.

Le 13 septembre 2011, le parlement européen a adopté une résolution dans laquelle il estime qu’il est nécessaire d’accroître la sensibilisation à la médiation ainsi que sa compréhension et demande que davantage d’actions soient entreprises concernant l’éducation, la sensibilisation accrue à la médiation, l’augmentation du recours à la médiation par les entreprises ainsi que des exigences pour l’accès à la profession de médiateur.

Le chantier est ouvert pour : accroître la sensibilisation à la médiation ainsi que sa compréhension et demande que davantage d’actions soient entreprises concernant l’éducation, la sensibilisation accrue à la médiation, l’augmentation du recours à la médiation par les entreprises ainsi que des exigences pour l’accès à la profession de médiateur.

L’EPMN et la CPMN ont toujours insisté sur les aspects de la profession de médiateur. On a vu des résistances importantes pour l’empêcher, des critiques et des alliances, des actions et des contrôles ont été entrepris pour contrecarrer cette démarche. Maintenant, les choses sont en marche. Elles sont difficilement dé-jouables. L’EPMN a mis en place le premier diplôme de médiateur professionnel, le Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur – CAP’M®. Il s’agit de continuer à entretenir la performance et la qualité de cette formation dont l’originalité est aussi un gage d’efficacité. Il convient d’être toujours attentif, parce que le système puissant du lobbying des professions voisines pourraient être tentés de reprendre un travail de sape contre cette évolution.

C’est la CPMN qui est et restera la première organisation sérieuse pour la profession de médiateur.

DB
Invité
DB

Bonjour. Je souhaite joindre JL Lascoux. Formatrice à la médiation familiale dans une école lyonnaise : l’ESSSE, je recherche pour une journée “conférence débat” fixée au samedi 9 juin 2012 à Lyon, un/e médiateur/e impliqué/e, concerné/e par l’évolution de la médiation en général, et pas seulement familiale. Une personne qui a l’envie de transmettre la beauté et la difficulté de la démarche de médiation, qui accepterait d’échanger avec des médiateurs en formation ou en activité, qui nous aiderait à prendre du recul sur cette profession. Alors M. Lascoux…auriez-vous quelqu’un/e qui accepterait cette mission difficile mais pas impossible à Lyon ?… Read more »

Médiateurs Professionnels
Invité

Bonjour Madame DB Broudeur, bien sûr, une séance “conférence débat” sur l’évolution de la médiation en général est de ma compétences. Vous pouvez me contacter directement. Je vous ai laissé mon tel par votre messagerie. Cordialement.

Jean-Louis Lascoux
Invité
Jean-Louis Lascoux

L’Institut catholique, dont fait partie l’Ifomene n’a jamais soutenu bien au contraire la démarche de la reconnaissance de la profession de Médiateur. Seriez vous annonciateur d’un changement ? Ses choix de formation égrènent des contenus mixant du droit, de la psychologie, un peu de techniques de type psychothérapeutique et de la morale comportementale. Ce n’est pas non plus avec l’entretien du mythe du bon sens et de l’intuition que l’on fait un professionnel de la médiation ni un processus structuré.

vallet
Invité
vallet

quid de la formation donnée par l’IFOMENE à Paris qui présente elle aussi des garanties de serieux et de professionnalisme ?

Arnaud Despinoy
Invité
Arnaud Despinoy

2 mots :
– Bravo !
– Merci !