La qualité relationnelle comme antidote aux risques psychosociaux

4
3595

L’intervention professionnelle sur les risques psychosociaux fait l’objet d’une conférence le 22 janvier à partir de 18h, à Bordeaux.

La souffrance au travail provoquée par les interactions relationnelles, traduit en terme de « RPS »  (risques psycho-sociaux) est devenue un sujet de plus en plus important. Les experts, débordés de tous côtés par les revendications et les récriminations, s’y engouffrent. La souffrance est partout, produite par le travail ou l’absence de travail, les relations ou l’absence de relation. Elle est personnelle, intime ou collective. Avec des appellations universitaires, la société victimaire aurait trouvé une scientifisation des attitudes et comportements provocateurs de stress. Les plaintes s’élèveraient en deça de la réalité des souffrances. Les risques psychosociaux (RPS) ont pris le vocabulaire de la réalité. Ils touchent aujourd’hui la totalité de nos organisations. Aucune n’y échappe. Le ministère du travail répondant à l’hallali sur les causes du stress reçoit les études les plus variées.

Dans le rapport GOLLAC, dernier rapport d’experts remis au ministre chargé du Travail,  apparaissent les grandes lignes des actions à envisager contre les risques psychosociaux, incluant le stress au travail comme pierre angulaire. Les auteurs préconisent d’agir de manière collective sur la gestion de la tâche confiée, les risques perçus au travers des conditions ou ambiances de travail que la personne ne peut contrôler, les ressources allouées, le soutien social et la reconnaissance, les responsabilités et l’autonomie, la répartition de la charge de travail et les pressions temporelles, les exigences émotionnelles et la lisibilité des perspectives d’avenir, l’insécurité de la situation de travail, les rapports sociaux, et les valeurs ou l’éthique. La redéfinition des modes de management et de la communication sont également des angles de travail possibles.

La quasi-totalité de ces thématiques ont un point commun : la relation avec autrui

C’est une possibilité de régulation forte qui touche chaque acteur au travail et qui peut être abordée très en amont des RPS. La chambre professionnelle de la médiation et de la négociation œuvre ainsi  pour éviter aux acteurs de l’entreprise de se retrouver dans une impasse,  où la seule solution envisageable devient la confrontation des positions.

Mais l’amélioration des relations permet-elle de réduire le stress ?
Les RPS se réduiraient-ils au simple dialogue ?
Pourquoi les relations conflictuelles ont-elles de beaux jours devant elles ?

C’est pour répondre à ces questions et bien d’autres que le 22 janvier à partir de 18h une conférence est donnée à l’ICG à Bordeaux, avec :

  • Stéphane Seiracq Médiateur Professionnel spécialisé dans les risques psychosociaux, membre de la chambre professionnelle de la médiation et de la négociation
  • et Jean Louis Lascoux, Président de la CPMN et directeur du Master 2 MRH-MP bi-diplômant de l’IAE de Bordeaux IV et l’EPMN.

Contenu de la conférence

Les RPS, de la complexité à la simplicité
L’adversité mise en avant par nos systèmes socio-économiques, au détriment de l’altérité
Les TPE et PME sont-elles plus démunies ou mieux armées que les grands groupes face aux RPS ?
Promouvoir la qualité relationnelle pour gérer les facteurs de risques psychosociaux
La médiation en entreprise dans une perspective différente de celle de « pompier »

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] coûteux, ce qui reste, c’est de mettre en place des moyens concrets pour accompagner le développement de la qualité relationnelle. Et c’est là que les médiateurs professionnels ont leur pratique d’aide aux […]

Jésus Rubio
Jésus Rubio
11 années plus tôt

Bonjour. Intéressantes initiative et réflexion en perspective. Normalement, j’y serai.

Jean-Louis Lascoux
11 années plus tôt
Reply to  Jésus Rubio

Alors nous nous y verrons… avec plaisir. Le sujet mobilise. C’est une démarche qui intéresse les organisations et surtout les personnes qui font les organisations.

Jérôme Messinguiral
Admin
11 années plus tôt

Merci Stéphane pour cette communication importante. La médiation professionnelle comme acteur de la prévention et de la résolution des RPS ça fait beaucoup parler. Entre la conférence en Corse, la conférence ci-dessus exposée et les expériences en entreprises les réactions sont à peu près les mêmes : incompréhension (ou rejet par a priori, cela semble inimaginable et assimilé à la poudre de perlimpinpin) – intérêt – implication – intégration. La façon dont on interagit  avec autrui détermine la qualité de la relation à venir. Les conventions ViaMédiation permettent de mettre en place un processus global d’accompagnement de l’entreprise pour l’amélioration constante de… Read more »