La médiation des marchés publics, nouveau service institutionnel

0
414

Après Pierre Pelouzet hier nommé médiateur des relations inter-entreprises, Jean-Lou Blachier, chef d’entreprise et vice-président de la CGPME devient le médiateur des marchés publics.

«Il doit jouer un rôle de facilitateur des relations entre les PME et les donneurs d’ordres publics en portant une attention soutenue au respect des délais de paiement pratiqués lors de l’exécution des commandes publiques; recommander des améliorations concrètes dans les pratiques des acheteurs publics», explique Bercy dans un communiqué.

«Les PME doivent bénéficier réellement d’un accès réservé aux marchés publics en France. Il faut que soit le mieux disant qui l’emporte, et plus forcément le meilleur prix», détaille-t-il. Concrètement, ce médiateur devrait veiller à ce que les appels d’offres publics privilégient d’abord les entreprises françaises».

Jour après jour nous apprenons la création de nouveaux services de médiation institutionnalisés. Le nombre de médiateurs est aujourd’hui très important mais restent atomisés chacun de leur côté. La Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation avait proposé au gouvernement actuel la création d’un ministère de la médiation, de la négociation et du dialogue social, aujourd’hui ce ministère devient de plus en plus pertinent afin d’assurer une cohérence sur les fonctionnements de ces services qui bien au delà de leur spécificité sont en charge de créer, restaurer ou augmenter la qualité relationnelle suffisante pour permettre aux acteurs de trouver des solutions aux conflits qui les opposent.

M. Blachier, nous nous mettons à votre disposition afin de vous transmettre les outils propres à la médiation professionnelle. La CGPME a déjà marqué sa volonté de se rapprocher de la médiation professionnelle lors d’un accord CGPME / CFE-CGC il en résulte l’insertion dans les contrats de travail conclus entre les salariés et les entreprises visés par l’accord, d’une clause médiation permettant d’apporter une résolution amiable aux conflits individuels du travail sans que soit porté atteinte aux droits de justiciables des parties contractantes.

Monsieur le Premier Ministre, incontestablement votre gouvernement a pris la décision d’avancer sur la voie de la médiation et nous vous en remercions, il est peut être le moment de nous rencontrer afin que nous puissions vous apporter notre vision des choses et les nécessaires compétences professionnelles d’un médiateur dans la méthodologie des différents services de médiation qui fleurissent.

Voir l’article de La Tribune http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20121024trib000726877/deux-nouveaux-mediateurs-pour-les-pme.html