Développer son activité de médiateur professionnel en lien avec un cabinet d’avocats, c’est possible !

1
3113

S’il peut parfois exister des tensions entre médiateurs et avocats, Anne DANIEL-RICHARDSON, médiateure professionnelle à Pau (Pyrénées-Atlantiques) prouve qu’il peut en être autrement. anne-danielR

Elle exerce son activité en lien avec un cabinet d’avocats et ce faisant, tord le coup aux poncifs régnant à propos des “mauvaises relations fatales” entre les professionnels du droit et ceux de la médiation grâce à la vision d’un avocat croyant en la médiation mais voulant rester centré sur son cœur de métier.

Bien sûr que le public ayant recours à un avocat et celui s’adressant à un médiateur professionnel est potentiellement le même, d’où une impression commune de concurrence alors qu’il existe une réelle complémentarité entre ces deux métiers. Il s’agit donc d’expliquer et rassurer pour créer la confiance chez les professionnels du droit.

L’angle d’approche utilisé a été le suivant : loin d’être un concurrent potentiel, le médiateur professionnel est une solution pour l’avocat. Lorsque le litige devient récurrent, l’avocat se rend compte que la solution juridique n’est pas adaptée mais son client pas toujours. Il se fait alors prescripteur de médiation ; s’il ne le fait pas il prend le risque que son client aille consulter un de ses confrères. Le médiateur devient donc une solution pour l’avocat, il lui permet d’assurer la fidélisation de sa clientèle et ainsi d’assurer la rentabilité de son cabinet. Suivant la spécialité de l’avocat, un autre angle d’approche possible est d’exposer la dimension de confidentialité liée à l’exercice de la médiation, ce qui peut être intéressant pour certaines entreprises particulièrement soucieuses de leur image. En proposant les services d’un médiateur professionnel, l’avocat apporte un plus à son client, il offre ainsi une qualité de service supplémentaire et se distingue de la concurrence.

Mais l’avocat est aussi une solution pour le médiateur. En effet, sauf à ce que celui-ci soit juriste par ailleurs, le médiateur a besoin d’avoir recours à un avocat pour la rédaction de l’accord de médiation surtout si celui-ci a vocation à être homologué.

Le cabinet d’Anne DANIEL-RICHARDSON, Axmédiation et le cabinet d’avocats, Axavocat viennent de signer une convention Via Médiation pour pérenniser le lien de confiance qui les unit.

J’ai signé une convention Via Médiation parce que c’est pour moi (ndlr Me Philippe DABADIE), l’assurance de pouvoir m’appuyer sur des médiateurs formés et compétents, à qui je peux faire appel dans toute la France pour tout type de litige.

logo-Viamediation

axavocat axmediation

 

Martine GIRAUDY-ROBERT
Invité

Bravo pour ce partage. Lorsqu’il y a une véritable volonté de mettre en commun ses aspirations, cela fonctionne dans la mise en oeuvre collaborative. J’en étais convaincu ! Bravo Madame.