Le tutorat pour médiateur professionnel, de la formation CAP’M à l’efficience du médiateur.

1
2598

 

“Le tutorat est un accélérateur de compétences, la posture de médiateur est entrée dans mon quotidien, il est un bon appui pour conforter les acquis de la formation”  – Maguy Jarreau, première bénéficiaire du tutorat

Jérôme Messinguiral réalise des tutorats pour des personnes qui souhaitent s’approprier le plus rapidement possible les postures et l’ensemble du référentiel technique de la médiation professionnelle.

Officiel de la Médiation : Vous avez pu constater que devenir médiateur professionnel ne s’improvise pas. S’agit-il d’une appropriation d’une certaine tempérance, d’un savoir “arrondir les angles” ou est-ce encore autre chose ?

J.M. La posture de médiateur demande le développement personnel, la compétence demande l’acquisition du processus. C’est un changement de paradigme. Pour certaines personnes, c’est bien plus qu’un exercice de style. Dans l’enseignement traditionnel, on apprend à voir les choses qui nous entourent avec un certain fatalisme fonctionnel. On en vient à parler naturellement de “gestion des conflits” et les expressions bloquantes sont nombreuses, de type “de toute façon j’ai toujours été comme ça”… Parfois, l’apprentissage consiste à regarder les conséquences comme étant le problème à régler, sans voir le conflit qu’il faut résoudre. Lors d’un différend très chargé d’émotion, tout est mélangé et les certitudes font ménage avec les croyances et les raisonnements sans fondement. Ce n’est certainement pas sur ce référentiel culturel qu’il est possible d’inscrire une posture de médiateur professionnel, c’est la raison pour laquelle l’amateurisme est répandu et que la médiation que nous identifions comme naturelle manque d’efficacité.

Devenir médiateur professionnel demande un développement personnel ET l’acquisition d’un processus rigoureux et exigeant. Les 2 phases peuvent être déconnectées et exiger un travail spécifique à chacun(e).

Officiel de la Médiation : La formation visant l’obtention du CAP’M est déjà de 14 jours, Symposium annuel compris. Quels sont les intérêts d’un accompagnement individuel, soit un tutorat de médiation professionnelle ?

J.M. Les stagiaires en formation de médiateur professionnel peuvent acquérir les compétences ou avancer sur leur développement personnel indépendamment l’un de l’autre. Un médiateur professionnel a besoin des compétences techniques pour agir avec succès. Il a besoin d’acquérir une vision des relations et des sujets à l’opposé de ce que la culture nous inculque dès le plus jeune âge et vite progresser dans son professionnalisme.

Le tutorat propose un pari ambitieux : accompagner le médiateur de la théorie conceptuelle à l’efficience. Il répond à un besoin d’appropriation de la posture de distanciation. Des médiateurs ont “oublié” leur posture de distanciation lorsqu’ils se sont sentis impliqués personnellement, soit qu’ils ont craint pour leurs intérêts de prestataires. Le travail sur l’indépendance et une posture affirmée, la neutralité et l’aide à la résolution, l’impartialité et l’enjeu des valeurs : autant d’aspects qui nécessitent un suivi.

tutorat

Officiel de la Médiation : Ce tutorat est conçu à partir d’expériences précises de médiateurs qui n’ont pas su préserver leurs postures, voire qui n’avaient pas intégré ces fondamentaux et les techniques. Quels sont alors les axes de développement ?

J.M. Le tutorat propose 6 axes de développement :

  • évaluation et accompagnement du projet professionnel individuel (cadre de sa future profession : auto-entrepreneur, salarié, entrepreneur-salarié…)
  • coaching pour la médiation au titre du rapport de validation Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur – CAP’M® : mise en pratique du processus, de l’entretien de motivation à la réunion et débriefing
  • découverte de la médiation professionnelle au travers de ses 3 organisation, comment les promouvoir et utiliser les outils mis à disposition (études SIC®, CCEM, conventions ViaMédiation…)
  • découverte et utilisation des réseaux sociaux professionnels (le chiffre d’affaires dégagé par la présence internet est variable selon les professionnels, pour exemple, un photographe Aveyronnais produit 20% de son chiffre d’affaires par l’intermédiaire du web)
  • accompagnement pour la réalisation du rapport de fin de formation CAP’M
  • la qualité relationnelle au quotidien, du processus à la posture

Avant et par-dessus tout, le tutorat est individuel et individualisé, le programme est fonction des besoins exprimés. Un bilan préalable permet de cerner ces besoins, l’inventaire des possibilités est ensuite soumis pour enfin créer ensemble un projet personnalisé pour vous accompagner de stagiaire à professionnel de la qualité relationnelle.

Officiel de la Médiation : Comment se déroule se tutorat ?

J.M. Le tutorat se fait à distance , par vidéoconférence, utilisant le web 2.0 la formation est hautement interactive, le partage d’écran et le travail collaboratif sur des documents permettent un travail à distance de qualité.

La vidéo permet de créer et de maintenir un lien de qualité avec des professionnels.

Des sessions de 2 heures fréquentes permettent un accompagnement régulier et souple.

Des rencontres avec les médiateurs professionnels de la région sont bien entendues proposées afin d’échanger et de participer à la mise en place d’un événement régional ou national.

Des séquences pédagogiques vidéo et des mises en situations permettent de travailler autant le processus que la posture du médiateur professionnel.

L’intégration des acquis de la formation dans le quotidien permet une meilleure maîtrise des savoirs, savoirs-être et savoirs-faire

Officiel de la Médiation : Y-a-t-il une structure particulièrement pour les sessions de tutorat ?

J.M. Chaque session de deux heures suit la même structure :

  • feedback de ce qui a marqué le médiateur stagiaire depuis la dernière session (ses réalisations,ressentis, interrogations vis à vis des  axes d’accompagnement), l’effet miroir permet au stagiaire de clarifier environ 15 minutes
  • programme du jour (un des 6 axes) mise en situation, travail sur un document existant (article de presse, actualité, vidéo, film…) environ 1h30
  • évaluation de la session et planification de la prochaine (agenda, contenu) environ 15 minutes

En plus de ces sessions programmées, si besoin, le stagiaire a la possibilité de contacter par mail à tout moment et par téléphone son référent que ce soit pour un coaching avant de mettre en oeuvre le processus ou pour un débriefing pour se rassurer sur sa pratique.

Le tutorat, votre formation personnalisée au service de votre professionnalisation.

Inscription, informations complémentaires :

logo-EPMN-HD-2

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments