Proposition volontaire de médiation dans l’affaire Areva – Euriware

0
1500

Tour ArevaLes faits : Euriware est la filiale informatique du groupe Areva, le spécialiste du nucléaire en France. En juin 2013, Areva a annoncé son intention de céder au moins une partie de sa filiale. Les offres de reprise étaient attendues pour fin août.

En conséquence, des incertitudes pèsent sur le futur des activités de l’entreprise, qui réalise 60% de son chiffre d’affaire avec Areva, ainsi que sur ses 2100 salariés.

Ces derniers sont inquiets pour leur avenir, et le font savoir par l’intermédiaire de leurs syndicats, très mobilisés sur ce dossier.

La situation est rendue plus complexe encore du fait des difficultés à communiquer. En témoigne cet article paru le lundi 2 septembre 2013 sur le site « Miroir social », dans lequel Emmanuel Bianchi, délégué syndical CGT chez Euriware, s’étend sur nombre de reproches faits à la direction d’Areva : précipitation, utilisation de la période estivale pour limiter l’action des salariés, absence de négociations, inexistence du dialogue social…

Entre les actions de grève prévues, les pétitions, les alertes auprès des services du premier ministre, la perspective d’une relation conflictuelle se précise. L’auteur de l’article termine d’ailleurs par cette phrase, dépourvue de toute ambiguïté « La CGT Euriware est consciente que seul le rapport de force permettra d’obtenir des négociations du volet social. »

Voici donc une situation de conflit social en formation, sur laquelle les médiateurs professionnels peuvent intervenir efficacement en pacification, par leur savoir-faire en matière de qualité relationnelle.

Il ne s’agit évidemment pas pour le médiateur de prendre parti pour l’un ou l’autre, ni même de se prononcer sur le fond de l’affaire. Il s’agit d’établir ou de rétablir une communication de qualité, débarrassée des émotions conflictuelles et centrée sur les véritables enjeux, seule à même de permettre à chacun de trouver la meilleure solution possible, au mieux de ses intérêts.

Les médiateurs de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation offrent leurs services à Areva et Euriware, et une opportunité de trouver pacifiquement les meilleures solutions à cette situation.

Un pool de médiateurs professionnels habilités à intervenir sur les conflit sociaux se tient à leur disposition pour les aider dans cette démarche.