Entreprise : patrons et juristes prônent quelle médiation ?

1
162

Un article du Figaro a attiré mon attention. Le titre est racoleur pour des médiateurs professionnels : “Entreprise : patrons et juristes prônent la médiation plutôt que les tribunaux” je succombe et commence à dévorer le texte. La première vision associée à cette bonne nouvelle est la photo de M. Jean-Claude Magendie l’ancien premier président de la cour d’appel de Paris à l’initiative de cette nouvelle association, ce qui réjouit les médiateurs professionnels,  Monsieur Bruno Steinmann premier président de cour d’appel de Fort de France vient de se voir remettre un espoir de la médiation professionnelle.

L’ambition de cette association : “régler les conflits de l’entreprise sans la pesanteur du droit” par ce vocabulaire nous, médiateurs comprenons tout de suite qu’il ne s’agit pas de considérer le conflit et les personnes mais bien de régler (d’autorité) des problèmes d’entreprises et non relationnels.

Un conflit d’entreprise est il différent d’un conflit familial. Tout est dans la définition du conflit ?

Sous ce petit chapeau les quatre premiers mots sont “Pratiquer un droit souple” la définition de la médiation est elle bien celle qui en fait une profession qui amène la réflexion.

Sous l’égide de professionnels du droit et de l’industrie, cette association fait une fausse couche, en lieu et place de médiation il est né une instance de médiation par les pairs par paire considérée comme légitime par les parties et respectée. Une co-médiation par les pairs.

Je pourrais dire que deux demi compétents ne font pas un compétent mais je préfère regarder ce que la médiation professionnelle peut faire pour que cette instance pleine de bonne volonté, avec la conviction que son modèle est le meilleur qu’il soit, puisse proposer  des médiateurs assurant 100% de réussite.

Je pourrais tirer sur l’ambulance mais je préfère l’accompagner pour qu’elle fasse son office.

M. Claude Bébéar, M. le haut magistrat Jean-Claude Magendie, ancien premier président de la cour d’appel de Paris, et M.  Paul Lombard, célèbre avocat, la médiation professionnelle trouve votre idée porteuse de sens pour un développement du dialogue sociale et de la pérenité des entreprises, nous pouvons vous apporter ce que la médiation professionnelle maitrise, l’action sur la qualité relationnelle permet de passer de la régulations des conflits (quels qu’ils soient) à la résolution. De la médiation pour obéir à la médiation pour réfléchir, le changement de paradigme est brutal, inimaginable mais inévitable.

Ainsi, à terme, nous pourrons lire :

Entreprise : patrons, médiateurs professionnels, avocats et juristes prônent la médiation préalable

Lire l’article du figaro : http://www.lefigaro.fr/societes/2013/10/28/20005-20131028ARTFIG00273-entreprise-patrons-et-juristes-pronent-la-mediation-plutot-que-les-tribunaux.php

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Entreprise : patrons et juristes prônent quelle médiation ?"

avatar
Jean-Louis Lascoux
Invité

Et bien voilà, c’est dit. En tout cas, que l’on parle de médiation, c’est de mieux en mieux. La presse s’y met de plus en plus. Il va seulement falloir aller dans le sens de l’aider à y aller de mieux en mieux…

wpDiscuz