Rentrée… scolaire des élèves

0
1294

Dernier épisode de ce triptyque sur la rentrée scolaire, cette fois ci celle des enfants, élèves, étudiants, jeunes adultes. Etudiants

La rentrée scolaire : 3 trimestres qui peuvent être des plus agréables ou un véritable calvaire, selon les situations. On l’attend, on la redoute, on s’y refuse mais ce moment arrive et elle est le premier pas d’une année scolaire pendant laquelle vous allez tracer des sillons cérébraux vers vos réussites futures, ou vos échecs présents. Et pourtant, ce qui vous questionne le jour de la rentrée est tout autre (voir en fin d’article ce que vous avez publié sur vos comptes twitter avec le hashtag #LeJourDeLaRentreeTu )

Réunions parents – profs – élèves, carnets de notes, cahier de liaison, absence, retard, mots sur le carnet, retenues, félicitations, encouragements, orientation, stages. L’année sera vécue de manière aussi diverse qu’il y a d’élèves, et c’est bien le cœur du problème. Chacun va vivre cette année scolaire à sa façon sans savoir comment le vivent les autres. Imaginons une rentrée scolaire avec un point de vue extérieur, de médiateur professionnel, pour parler des relations qui émaillent l’année, en essayant de ne pas les railler… de son carnet d’adresse. Comment démarrer une année en mettant en avant la confiance d’une volonté commune, la réussite scolaire.

3 façons d’appréhender cette rentrée selon que vous êtes :

Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur les enfants.

 

Élèves, vous êtes en relation avec d’autres élèves, des profs, des personnels de l’établissement, vos parents.

La rentrée, après deux mois de vacances, un plaisir ou une déception, en tout cas ça change votre façon de vivre au quotidien. Vous allez retrouver les professeurs, ceux que vous appréciez, ceux avec qui vous avez du mal, vos ami(e)s mais aussi ceux que vous considérez être vos ennemi(e)s et enfin vos amours passées, présentes et futures.

Vous êtes les mieux placés pour en parler, le jour de la rentrée il y avait un hashtag de circonstance #lejourdelarentreetu

 

La méfiance ou la défiance est de mise dans ces tweets, mettant les uns et les autres dans une dynamique relationnelle de tension, d’appréhension, d’impatience et de réticence.

 

Vos parents essaient de vous aider à réussir, ce n’est pas toujours comme ça que ça se traduit pour vous. De cet écart entre ce qu’ils veulent faire et ce qu’ils font effectivement naît un rejet de votre part. Ils peuvent vous accuser de choses qui ne sont pas la vérité, dans ces cas là, ils vous accusent de ce qu’ils perçoivent de vos actes ou paroles.

Dans vos rapports avec les autres, vous êtes confrontés au même type d’écart entre ce qui est, ce que vous en percevez, ce que vous en analysez. Ces doutes et approximations dégradent les relations.

 

Articles du dossier rentrée scolaire

 

rentreescolaireword
Rentrée scolaire : la médiation professionnelle dans le cartables
Enseignants
Rentrée scolaire des enseignants