L’essor de la nouvelle profession de médiateur est visible

0
1257

La légèreté au coeur de la médiation professionnelle

En quelques mois, les deux journées des médiateurs professionnels, à Beaubourg, en plein coeur de Paris, racontent une tout autre histoire que celle qui s’est dramatiquement déroulée dans les rues d’Ile-de-France. Le magnifique évènement qui a été créé mérite qu’on revienne dessus. La profession de médiateur n’est plus un mythe. Les médiateurs de la CPMN sont des professionnels. Professionnels dans leurs évènements, professionnels dans leurs pratiques. Les résultats sont là. Ce symposium de 2013 était une réussite. Celui de cette année a dépassé la qualité du précédent. Le rythme est donné, c’est le cas de le dire. Avec les moments de légèreté organisés par Fabien Eon et offert par la voix talentueuse de nombreux choristes, puis en interlude au cours des interventions et débats, celle de Jean-Bruno Chantraine, un ton est donné.

La formation continue pour renforcer ses acquis

J’ai envie de revenir sur les moments de la première journée. Les ateliers avaient été bien préparés. Ils ont permis aux participants de boucler leur formation et, pour les médiateurs professionnels, de s’approprier les nouveaux concepts de la formation.

Tous les participants ont pu constater que les moyens mis à la disposition de l’exercice de leur profession par leur organisation, dans tous les domaines, sont ceux dont des professionnels ont besoin.

Le dernier outil, qui consiste en un processus innovant pour l’intégration de la médiation au sein des entreprises, le DMPI®, a été bien approprié par plusieurs participants qui se sont lancés dans la démarche de manière très productive. Des expérimentations étendent ainsi les interventions des médiateurs professionnels sur l’accueil des nouveaux salariés, le soutien à la définition de projet collectifs et personnels, l’évolution de carrière, le changement de fonction, les demandes de mutation… Le DMPI® est en passe de permettre aux entreprises de toutes tailles d’avoir un nouveau moyen opérationnel au service d’un management de la qualité relationnelle.

Une profession organisée : un apport concret pour la société et un projet à long terme

Le deuxième jour, le rituel de la présentation des rapports moraux est un moment de mise au point et d’enthousiasme : il témoigne de l’implication des membres de la CPMN, de l’EPMN et de leur réseau ViaMediation pour la promotion du droit à la médiation. D’abord, il est toujours très agréable de constater l’évolution d’une organisation, ensuite il est essentiel d’observer ses résultats. Enfin, la ligne directrice est là, bien visible. C’est le cap. Les médiateurs professionnels savent où ils vont, ce qu’ils apportent aux personnes et à l’organisation sociale. Ils savent qu’ils font bouger des marques. Ils comprennent que certaines organisations se mettent en ordre de marche pour ralentir la progression du droit à la médiation. De nombreuses brèches sont cependant créées. La décennie programmée donnera des résultats, mais il est clair qu’elle ne sera pas de trop.

Un débat sur des conceptions différentes de la médiation

Les participants ont pu assister cette année à un échange très intéressant sur les pratiques de la médiation selon le CMAP et la CPMN, démontrant que la pratique d’individualisation développée par les médiateurs professionnels combinée avec la dissociation de la compétence technique dite “du domaine du litige” , permet d’aboutir à des résultats plus nombreux et pérennes.  Ils ont également pu assister à un échange très précis sur la différence de conception et ses conséquences concernant l’approche des personnes et des organisations en matière de souffrance au travail.

La démonstration que la médiation professionnelle est dissociée du concept des risques psycho-sociaux

Le concept de “risques psycho-sociaux” présenté par le cabinet Technologia est difficilement défendable quand on développe une approche de responsabilisation et d’altérité. De même, la notion d’entreprise pathogène ne résiste pas à une approche critique sérieuse. Il en est ressorti une validation de la position des médiateurs professionnels quand aux services qu’ils proposent aux entreprises.

Merci donc à nos concurrents d’avoir accepté d’échanger sur nos pratiques et leurs fondements. nous espérons qu’ils nous offrent d’autres occasion d’échanger, car c’est le meilleur moyen de faire évoluer les choses.

Les vidéos des échanges sont accessibles pour les médiateurs professionnels à partir du réseau social ViaMediation.

Nous vous offrons un extrait formidable, sympa et mobilisateur, du FlashMob de la Médiation Professionnelle, un moment extraordinaire créé le 16 octobre, dans le quartier Beaubourg à Paris.