Le ministère de la transition écologique s’empare de la médiation professionnelle

1
679

Objet : la médiation professionnelle fait son apparition sur le site du CEDIP sans citer ses sources

Madame, Monsieur,

Vous venez de publier sur le site CEDIP, ce 27 juillet 2017, une définition de la “médiation professionnelle”, laquelle me surprend beaucoup.

Tout d’abord, le CEDIP apparait être une structure liée au ministère de la transition écologique et solidaire, confié à Monsieur HULOT. Compte tenu des enjeux de ce ministère, je comprends que la thématique de la médiation, qui plus est professionnelle, intéresse ce ministère. Néanmoins, plusieurs aspects témoignent d’ignorance ou de maladresse concernant la médiation professionnelle. Pourtant, des interventions de médiation professionnelle ont déjà lieu dans des institutions et administrations conduites par des médiateurs professionnels (Par exemple). Je viens m’expliquer et vous indiquer les choses et vous remercie déjà de votre attention.

Premier auteur d’un ouvrage sur la médiation professionnelle, j’en ai initié en 1999 le concept alors même que la médiation était considérée comme un moyen accessoire associé à la tutelle judiciaire, pour tenter de régler les différends dans l’objectif d’économies structurelles.

“Pratique de la médiation professionnelle” aux éditions ESF 2001, 

Mon ouvrage, en cours de réédition, a déjà été réédité, bientôt 10 fois.

J’ai défini la médiation professionnelle comme une discipline de l’accompagnement des projets relationnels, du projet d’entreprise, en passant par la vie d’équipe jusqu’à la résolution des différends, litiges et conflits. Cette discipline est associée à la redéfinition du “vivre ensemble” placé habituellement sous l’égide du “contrat social”. Elle promeut l’altérité et la libre décision.

Depuis trois ans, j’ai encore fait évoluer cette approche, puisque j’ai initié l’ingénierie relationnelle qui préconise la mise en place de “Dispositif de médiation professionnelle Internalisé”, et a fait l’objet d’un ouvrage collectif, avec Fabien Eon et Henri Sendros-Mila, publié aux éditions ESF :

“Pratique de l’ingénierie relationnelle, la médiation professionnelle au service des entreprise”

Ainsi, cette discipline a des applications pour promouvoir la qualité relationnelle au sein des organisations. Elle permet d’aborder la thématique de la souffrance mentale au travail sous l’angle du bien vivre ensemble. Elle consiste dans l’introduction d’un nouveau paradigme dans les organisations, lequel touche à la personne, à la manière de définir une relation, à concevoir les causes de la dégradation relationnelle et de l’entretien de relations de qualité, au savoir conduire des projets motivants.

Les savoirs faire spécifiques et exclusifs à la médiation professionnelle permettent de sortir des champs associés à une fiction, qu’elle soit morale, juridique ou psychologique.

Les médiateurs professionnels n’utilisent pas des outils de psychosociologie. Ils utilisent des techniques innovantes, exclusives à leurs pratiques.

Les médiateurs professionnels ne sont pas des coachs ou consultants, même s’ils peuvent en être aussi. Les médiateurs professionnels sont membres de la chambre professionnelle de la médiation et de la négociation – CPMN. Ils sont titulaires du certificat d’aptitude à la profession de médiateur – CAP’M, et leur formation est exclusivement dispensée par l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation – EPMN.

Je vous remercie de bien vouloir indiquer les informations sources concernant la médiation professionnelle ce qui évitera que les citoyens soient confrontés à des informations confusionnantes.

Compte tenu des enjeux, je me dois de relayer sans tarder cette information auprès des membres de notre organisation.

Je reste bien évidemment à votre disposition pour vous aider à clarifier les choses et apporter toute information qui vous permettra de faire évoluer le contenu des informations que vous diffusez aux administrations, pour lesquelles des médiateurs professionnels interviennent d’ailleurs. Je vous indique que notamment, l’EPMN a formé le médiateur de la police nationale, M. Frédéric Lauze, lequel a reçu un Espoir de la médiation, délivré par les institutions de la médiation professionnelle, lors du Symposium de 2013

En vous remerciant de votre intérêt pour la médiation professionnelle,

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Anne-Marie Hassaïri
Invité
Anne-Marie Hassaïri

Quelle a été la suite de cette intervention, Jean-Louis ?