Qui était Baruch Spinoza, l’inspirateur de l’idée que la liberté s’apprend ?

0
872

L’année 2023 voit Baruch Spinoza, philosophe du XVIIe siècle parmi les plus influents, être choisi comme le parrain de la promotion des médiateurs professionnels. Son œuvre majeure, l' »Éthique démontrée selon l’ordre géométrique » (Ethica Ordine Geometrico Demonstrata), demeure un pilier de la pensée philosophique occidentale.

Né en 1632 à Amsterdam, Spinoza a défié les conventions de son époque en proposant une conception singulière de la liberté appliqué dans tous les domaines, à commencer par celui essentiel de la pensée qui s’épanouit dans la réflexion, au moyen de la rationalité et de la conscience. Pour lui, la véritable liberté réside dans un choix délibéré du sens de son existence. Ses idées considérées comme hérétiques ont conduit à une excommunication virulente et inquisitrice de la communauté juive d’Amsterdam en 1656.

L’héritage philosophique de Spinoza s’étend bien au-delà de son temps, influençant non seulement les penseurs du siècle des Lumières, mais également les praticiens contemporains de la médiation en tant que profession du 21ème siècle.

Dans le domaine de la médiation professionnelle, où la résolution des conflits et la promotion de la qualité relationnelle sont des objectifs primordiaux, les enseignements de Spinoza sur la liberté et le choix du sens de l’existence trouvent une résonance particulière.

L’idée que la vraie liberté réside dans la capacité de décider du sens de son existence peut être appliquée de manière significative à la médiation professionnelle, où les praticiens accompagnent les parties en conflit vers des solutions qui donnent un sens à leur projet. Ainsi, la liberté de décision devient indissociable de l’accompagnement assuré par les professionnels de la médiation, tous titulaires du certificat d’aptitude à la profession de médiateur, délivré depuis 2001 par l’école professionnelle de la médiation et de la négociation.