Les trois lois du fonctionnement humain : S.H.E.

0
333

Revenons sur cette vidéo qui permet de découvrir les principes rationnels qui fondent le fonctionnement humain, dans la relation à soi, la relation au monde et dans les interactions des deux modes relationnels. Ce fonctionnement n’est en réalité pas exclusif à l’humain.

Ces trois lois sont : l’harmonie en soi, l’équilibre relationnel avec le monde, et la satisfaction qui est l’interaction entre la représentation du monde dans l’intériorité et de la perception du monde apparaît bien être pour tout être vivant.

C’est par ces lois que s’organisent les informations et que la communication se structure. Comme elles façonnent le fonctionnement humain sans intervention volontaire, elles sont autant à l’origine des modes réflexes que des pensées les plus habituelles. Elles participent à l’élaboration des perceptions, des conceptions, de l’étendue comme des limites de notre imagination, des préjugés, des a priori et, d’une manière générale, du fatalisme fonctionnel par lequel nous disons : c’est comme ça, c’est ma nature, ma manière de voir les choses, c’est mon caractère et ma personnalité.

Ainsi, ces lois sont les génératrices de nos croyances, de nos certitudes et convictions. Elles génèrent les repères de pensée qui contribuent autant au fonctionnement individuel qu’aux repères culturels collectifs. Par des appropriations multiples dans un même environnement, ces lois influencent les normes sociales, les traditions et les valeurs culturelles.

Ce qui différencie les autres formes de vie de la vie humaine est la relation de conscience potentielle, l’usage volontaire de la rationalité et le choix de la pratique de la réflexion. Ces modalités spécifiques à l’humain permettent une intervention sur le fatalisme fonctionnel et par voie de conséquence sont autant d’instruments permettant de modifier et corriger les erreurs du fonctionnement naturel animé par les trois lois fondamentales.

Ainsi, les trois lois fondamentales de l’harmonie en soi, de l’équilibre relationnel avec le monde et de la satisfaction sont des principes qui régissent le fonctionnement de tout être vivant. Elles influencent notre perception du monde, nos croyances, nos certitudes et nos convictions, ainsi que les normes sociales, les traditions et les valeurs culturelles.

Cependant, ce qui différencie l’humain des autres formes de vie est la conscience potentielle, l’usage volontaire de la rationalité et le choix de la pratique de la réflexion. Ces facultés nous permettent d’intervenir sur le fonctionnement naturel et de corriger les erreurs du fatalisme fonctionnel.

En d’autres termes, en tant qu’êtres conscients et rationnels, nous avons la capacité de comprendre et de modifier notre propre fonctionnement ainsi que notre environnement. Nous ne sommes pas simplement soumis aux lois de la nature, mais nous pouvons agir sur elles et les utiliser à notre avantage pour améliorer notre bien-être et notre qualité de vie.