Le médiateur des voyages sur le départ

1
1706

Suite à l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll dont le nuage de cendre a entraîné la fermeture de beaucoup d’aéroports en Europe, entre le 17 et le 21 avril 2010, un grand nombre de voyageurs s’étaient retrouvés bloqués, contraints de rester sur les lieux de tourisme, ou sur place en France. A défaut de la possibilité de déclencher une action de groupe, un médiateur des voyages avait été nommé.

L’Institut National de la Consommation, rue Lecourbe, à Paris a hébergé cette mission commencée en avril pour une durée de trois mois, prévue d’être arrêtée le 31 juillet.

Sur son site, le médiateur des voyages a indiqué que si une procédure judiciaire a été initiée, le recours au médiateur est fermé (voir image). En fait, l’information est inexacte et sujette à interprétation. Il devrait être préciser que sur le plan civil, la médiation reste ouverte à tout moment d’une procédure judiciaire et même après l’ordonnance d’un juge. En effet c’est ce service d’opportunité mis en place par  un ministère qui ne fonctionne pas selon les règles prévues par les textes officiels.
Quoiqu’il en soit, la date de fin de mission approche et c’est le 21 juillet la date limite pour saisir ce service. Néanmoins, vous pouvez proposer de vous-même une médiation ou engager une procédure…

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jean-Louis Lascoux
13 années plus tôt

Mission prolongée jusqu’au 15 septembre. Le temps de faire ses preuves ?

source