Médiation : la culture du dialogue en Martinique

0
971

Promouvoir la médiation en Martinique est une ambition culturelle forte. Rémi Delaunay Belleville, délégué de la CPMN, s’est lancé dans l’aventure voici presque dix ans. Je lui ai proposé de prendre cette responsabilité. La solidarité du réseau de la médiation professionnelle a permis d’établir les contacts. Grâce à cet entourage à la fois professionnel et amical, nous avons pu réaliser un travail important dans l’ensemble des secteurs.

Comité de pilotage de la promotion de la médiation civile et commerciale

A chaque fois que je viens en Martinique, nous faisons le point sur les contacts pour tisser un réseau de soutien au développement du recours à la médiation, en tant qu’instrumentation au service de la responsabilisation et de la libre décision. Les médiateurs professionnels sont les acteurs de cette formidable implication et c’est pour moi un vrai plaisir de participer à cet élan mobilisateur.

Des années de discussion aboutissent à plusieurs résultats en 2013 : la mise en place d’un comité de pilotage avec le premier président de la Cour d’Appel de Fort de France, Bruno Steinmann, venu de Toulouse où il a déjà été un acteur déterminant pour l’intégration de la médiation dans le cadre judiciaire. Le premier objectif de ce comité est la mise en place d’un événement le 23 avril 2013, avec la mobilisation de nombreux acteurs.

Des actions média sont prévues sur plusieurs thématiques impliquant les membres du comité de pilotage et les médiateurs, ainsi que les acteurs de la promotion de la médiation.

Rencontre avec des conseillers prud’homaux de Fort de France : un outil de décision pour ordonner la médiation

Sous l’impulsion de Yolène Beauregard (sur la photo, 2ème rang, 2ème à partir de la droite), ce mercredi 20 février, plusieurs conseillers prud’homaux sont venus assister à une présentation que j’ai faite au Palais de justice de Fort de France. Ils ont désormais à leur disposition un outil de décision pour orienter les affaires vers la médiation plutôt que de leur laisser suivre les chemins procéduraux souvent laborieux. Ils ont pu trouver des réponses à leurs questions sur l’environnement légal concernant la médiation en tant que prolongation de la liberté contractuelle, outil de la libre discussion qui peut être incitée dans le contexte judiciaire.

Avec Maître Isabelle Raffaelli (Photo, 1er rang, 3ème à partir de la droite), ils ont pu envisager les modalités de mise en place de la médiation lors de la tentative de conciliation ou en cours de procédure.

Avec Rémi Delaunay-Belleville (1er rang, 2ème gauche), ils ont également eu les réponses à leurs interrogations sur le devenir des accords de médiation. Enfin, ils ont pu savoir comment les médiateurs professionnels sont formés, avec quelles exigences, sur quels critères choisir les médiateurs, avec les meilleures garanties de professionnalisme.

Rencontre au rectorat pour des actions dans l’environnement scolaire

Une relation est aussi engagée avec l’éducation nationale, avec Isabelle Delaunay-Belleville qui a conduit la délégation des médiateurs au rectorat ce jeudi matin. Les médiateurs professionnels sont en mesure de proposer plusieurs types d’intervention : médiation lors de différends entre parents et enseignants ; formation pour la médiation par les pairs, en formant des lycéens aux fondamentaux de la qualité relationnelle et de la résolution des conflits ; formation dans les écoles et les collèges. Le public pourra aussi être des enseignants et du personnel administratif.

Formation de bénévoles à l’écoute pour l’apaisement et la prévention d’incivilités

Par ailleurs, la municipalité de Fort de France a mis en place un ensemble de dispositif de prévention des incivilités. Il s’agit ici de médiation sociale. Des actions de formation vont être assurées sur la thématique de l’accueil, de l’écoute et de la technique d’altérocentrage spécifique à la médiation professionnelle, auprès de bénévoles de nuit dont les missions les conduisent à être en soutien des médiateurs urbains.

Un site internet original conçu de multiples partenariats vise à faire reconnaître la diversité de la médiation auprès de tout public dans les Caraïbes. Il vient en complément des moyens internet déjà à disposition : le WikiMediation, les actualités locales sur le mediatoroscope, le site de la CPMN et celui de ViaMediation.

Rendez-vous le 23 avril 2013, à la CCI de Martinique, à Fort de France, à 18 heures.

La date a été fixée au 23 avril pour promouvoir la médiation dans l’île et inviter guadeloupéens et guyanais dans l’aventure de la promotion de la qualité du dialogue social par la médiation.