AMO Sud Ouest : la médiation en prévention

4
1554

L’assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO ou AMOA) a pour mission d’aider le maître d’ouvrage à définir, piloter et exploiter, le projet réalisé par le maître d’œuvre. L’assistant a un rôle de conseil et de proposition, le décideur restant le maître d’ouvrage. Il facilite la coordination de projet et permet au maître d’ouvrage de remplir pleinement ses obligations au titre de la gestion du projet en réalisant une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Thierry Jégo vient de créer sa structure d’assistant à maîtrise d’ouvrage, après une rencontre lors des speed meeting pro aveyronnais avec un médiateur professionnel, la clause de sauvegarde de la liberté contractuelle et la clause de médiation ont trouvé leur place dans les statuts constitutifs de la société AMO SUD OUEST.

Cette première étape sur le chemin de l’altérité est l’assurance pour les concernés de pouvoir avoir recours à la médiation professionnelle préalablement à toute action judiciaire.

Ces clauses, si elles sont généralistes, peuvent faire état de la volonté d’avoir recours à un médiateur professionnel membre de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation pour s’assurer du professionnalisme du médiateur, de son processus structuré exclusif et de son respect d’un Code d’Ethique et de Déontologie.

L’implication de M. Jégo correspond aussi à un état des lieux, son travail de facilitateur le met au coeur des relations entre les professionnels. Impulser une dynamique de qualité relationnelle commence par la prévention des risques relationnels ce qui est chose faite avec les clauses insérées dans les statuts.

Ce qui être fait pour accompagner cette première marche vers l’altérité :

– une convention ViaMédiation qui peut intégrer plusieurs champs d’application

logog+

* prévention par la formation, par une étude SIC
* accompagnement par la mise en place de permanences physiques et/ou dématérialisée
résolution de conflit
* promotion de l’entreprise sur les évènements de la médiation professionnelle

– un Contrat Cadre Ethique et Médiation CCEM : démarche de type certification, permettant de satisfaire au volet social de la norme ISO 26000 (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise)

logo-éthique-et-médiation

Le Contrat Cadre Éthique et Médiation® – CCEM, est le plus abouti des engagements éthique conçu pour les organisations. Il a été élaboré pour les dirigeants qui souhaitent concrétiser leur volonté d’impliquer leur organisation dans une démarche éthique et citoyenne.

Le Contrat Cadre Éthique et Médiation® – CCEM consiste dans un ensemble d’engagements que les organisations prennent, soutenues par les médiateurs professionnels, pour la mise en œuvre d’une culture d’entreprise fondée sur le dialogue et la qualité relationnelle.

L’obtention du label « Éthique & Médiation® » est un gage de réussite d’une démarche d’amélioration continue des relations humaines et peut être associé de manière efficace et performante aux normes ISO 9000 et plus particulièrement aux normes ISO 26000.

Extraits des statuts de AMO Sud Ouest

TITRE VIII CONTESTATIONS

“ARTICLE 26 – Contestations

Clause de sauvegarde :

En cas de dégradation de toute relation, en prévention de différents ou de conflits, les parties s’engagent à recourir à un médiateur professionnel, pour effectuer une recherche de rétablissement de la qualité de leur communication en vue de la reprise, de l’aménagement ou de la rupture consensuelle de leur relation.

Clause de médiation professionnelle :

La clause de médiation professionnelle est une anticipation de la judiciarisation d’un différent. En cas de différent, les parties conviennent qu’à la seule demande de l’une d’entre elles, elles feront appel à un médiateur professionnel, membre de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation. Elles se répartiront équitablement les coûts d’intervention du médiateur et s’engagent à un entretien individuel et une réunion au moins avec le médiateur en vue de rechercher avec son concours régulateur la solution la plus adaptée à la résolution du différent.

 

En cas d’échec avéré des actions liées à la clause de médiation professionnelle, les contestations relatives aux affaires sociales, survenant pendant la durée de la Société ou au cours de sa liquidation entre les associés ou entre un associé et la Société, seront soumises au tribunal de commerce du lieu du siège social.”

Thierry JEGO

Economiste de la Construction

AMO Sud Ouest
 
Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage
45 rue Saint Firmin
12850 Onet le Chateau 
06.47.73.16.81
fax: 05.65.87.24.20 
amo.sud-ouest@orange.fr
trackback

[…] première phase de ce partenariat avait débuté par la mise en place de clauses de sauvegardes de la libre décision et de médiation dans les statuts constitutifs de la société AMO Sud Ouest. Depuis le travail sur les aspects de […]

vales christine
Invité
vales christine

Superbe, il faut tenter de présenter ce modèle aux entreprises toulousaines qui seront très intéressées .Je suis à votre disposition pour ce faire .

GIRAUDY Martine
Invité

EXCELLENT !