La médiation professionnelle et les travers du monde du droit

0
198

La médiation est-elle impérativement parajudiciaire ou est-ce une extension de la liberté de décision ?

Si elle est assurée par des professionnels de la médiation, en quoi la médiation est-elle enrichie par le droit ? Pourquoi faut-il considérer qu’une relation dégradée, parfois à l’extrême, doit être mise sous tutelle du monde juridique ? A vouloir maintenir la médiation dans le monde du droit, n’est-ce pas faire du conservatisme ? Quel avantage a-t-on à limiter voir priver les personnes de leur liberté de décision ? Qui tire les bénéfices de cette représentation de la médiation liée au monde du juridique ?

Accompagnés dans une recherche amiable pour mettre un terme à un différend, les citoyens doivent-ils être quand même placés sous la tutelle du juridisme ?

La médiation professionnelle est une affaire de liberté, pas de codification juridique…

La médiation soumise au droit est de nature très différente de la médiation professionnelle. Les réponses aux questions que l’on peut se poser face aux développement de la médiation chez les professions juridiques est dans la représentation de ce qu’est la médiation. Pour ces professions, il n’est pas question que le marché du traitement des différends habituellement judiciairisés leur échappe. Avec la montée de la médiation, et pour le monde juridico-judiciaire, les justiciables risquent de s’égarer dans le monde extrajudiciaire de l’amiable. C’est pourquoi la médiation est tenue en laisse avec une représentation parajudiciaire.

La médiation professionnelle n’est pas une affaire de justice

D’une manière générale, la médiation a créé un bouleversement avec de grandes confusions chez beaucoup de professionnels du droit qui continuent à voir le système judiciaire pour boucler un conflit et la représentation fantasmatique de la Justice comme recherche amiable.

Il existe donc deux types de médiation, une médiation pour obéir, se conformer, être sous tutelle (avec le fantasme de la Justice), et une médiation pour réfléchir, choisir, décider. Cette deuxième forme de médiation nécessite un Etat de Droit, mais pas une allégeance au juridisme. Cette médiation pour réfléchir, choisir et décider n’est pas une affaire de justice, c’est la médiation professionnelle.

La médiation professionnelle a été initiée en 1999. L’EPMN dispense cet enseignement très opérationnel, dont les résultats sont reconnus en matière de consommation, de relations sociales, familiales, commerciales, patrimoniales, etc.

Faites appel aux membres de la CPMN : ils sont formés pour la maîtrise de cette pratique de la qualité relationnelle et de l’ingénierie relationnelle pour vous faire sortir des situations relationnelles difficiles. Ils peuvent aussi vous accompagner dans vos négociations délicates.

Venez découvrir la Médiation Professionnelle au Symposium de la Médiation, à Lyon, les 20 et 21 octobre 2016. Cette année, l’événement est dédié au Dialogue Social.

symposium-mediation

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz