Quelle formation suivre quand on est huissier de justice et que l’on voudrait acquérir des compétences opérationnelle en médiation ?

Dans la perspective d’intervenir en vue d’aider des personnes à résoudre un différend, la formation à la médiation est une affaire de professionnels. Ce professionnalisme s’entretient au travers des techniques, processus et maîtrise des dispositifs de la médiation professionnelle ; c’est l’ingénierie relationnelle.

La médiation professionnelle est une discipline

La médiation professionnelle est à l’origine de nombreuses applications, dans des contextes très variés. Elle progresse au sein des organisations. De grandes entreprises l’ont déjà adoptée.

Me Christine Valès, fondatrice de Medicys en 2015, la plateforme des huissiers pour la médiation de la consommation, s’est formée a la médiation professionnelle en 2013-2014.

En cours de formation, en 2013, lors de la foire de Toulouse où la CPMN tient un stand de médiation de la consommation, Me Christine Valès apporte son témoignage sur certains des changements qu’elle constate concernant sa manière de considérer son travail et l’évolution de sa pratique. Avec la médiation professionnelle, un projet émerge : elle va développer un nouveau service sur le terrain des petits litiges de la consommation.

Elle choisit a formation de l’EPMN – Médiateurs Associés, parce qu’après avoir fait le tour des formations existantes, elle observe que c’est la plus opérationnelle sur le terrain de la résolution des conflits. “Les huissiers de justice sont continuellement dans des situations conflictuelles (…)”. Après deux journées de formation, elle découvre le concept d’altérocentrage, la définition d’un conflit en tant que relation…

 

Puis en 2013, Me Christine Valès participe au débat organisé par les médiateurs professionnels, lors du Symposium annuel, sur La médiation, paradoxe entre servitude et liberté. Ce débat réunissait des juristes de différentes pratiques :

  • Bruno Steinmann, 1er président de la cour d’appel de Fort de France,
  • Frédéric Lauze, médiateur de la police nationale,
  • Philippe Buchin , magistrat,
  • Yann Osterlet, capitaine pénitenciaire
  • et de Christine Tequi, maire de Seix depuis 2008

Me Valès rappelle que depuis le décret 2011-1173 du 23 septembre 2011, l’huissiers de justice, y compris salariés, peut exercer une activité de médiation. Il peut mettre en place un processus de médiation même après une décision de justice. S’il est dans une situation paradoxale, puisqu’il est traditionnellement missionné pour faire exécuter les décisions judiciaires, il peut quand même faciliter une discussion pouvant déboucher sur un accord amiable. Cet accord s’imposera par delà la décision de justice.

En suivant cette formation, Me Christine Valès a découvert une autre approche de l’humain, avec des techniques et un processus très originaux qui conduisent les parties vers des issues à leur différend. Elle recommande aux huissiers de suivre la formation de l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation.

Enfin, lors du symposium de 2013, Me Christine Valès, qui termine sa formation à la bibliothèque nationale de Paris, se confie à la caméra. Elle fait un retour ses acquis. Elle constate “l’impact absolument gigantesque de la médiation professionnelle sur (le) métier” d’huissier.

Après s’être formé aux fondamentaux de cette nouvelle discipline, Me Christine Valès crée et préside la plateforme de médiation de la consommation des huissiers de justice.

Une formation professionnelle : l’EPMN

Dans la continuité de cette démarche, l’Ecole professionnelle de la Médiation et de la Négociation propose aux huissiers de se former aux techniques performantes, pour intervenir au coeur des différends. Ainsi que le souligne Me Christine Valès, la formation originale de l’EPMN permet de prendre en compte la dimension réelle d’un conflit.

L’éthique et la déontologie

Le corpus pédagogique  permet aux huissiers formés de pratiquer dans un cadre pragmatique et différencié.

Toutefois, si la formation donne à voir la dimension réelle du conflit, elle entérine, avec le CODEOME, un environnement éthique et déontologique rigoureux. Cette posture n’est pas facile à entretenir. Seuls les membres de la CPMN adhèrent à cette éthique et cette déontologie. En tant que médiateurs professionnels, ils sont en droit de revendiquer le respect de ce Code qui fait le socle de la profession de médiateur.

Une formation pour les huissiers

Un programme est adaptée à la profession d’huissier.Par ailleurs, la formation pour les différends de la consommation de l’EPMN permet à chaque huissier d’ajouter une compétence sur la qualité relationnelle, désormais indissociable de ses missions. Il est associé à une filière professionnelle exigeante dans le domaine de l’ingénierie relationnelle.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz