Conférence à Rennes « La personne au cœur de l’enseignement »

0
859

La saison du Symposium de la Médiation Professionnelle 2019 se poursuit avec la conférence « La médiation professionnelle pour une liberté instruite ». Elle a eu lieu à l’hôtel Bonin le 4 juin, dans la ville de Rennes, ou Condate Riedonum, ancien toponyme d’origine gallo-romaine désignant « confluence ».

Le choix de ce lieu est significatif, tout comme pour les dix autres villes définies pour La Décennie du droit à la Médiation Professionnelle 2015-2025, un défi lancé par l’EPMN et la CPMN. Cette année, les Médiateurs Professionnels mettent au cœur de leurs travaux les points de « confluence » entre l’ingénierie relationnelle et l’enseignement. Les réflexions vont porter tout au long de l’année, jusqu’au symposium des 17 et 18 octobre 2019, sur la transmission des connaissances par l’instruction, l’éducation ou la formation, et leur conséquences indissociables sur la manière dont les personnes peuvent s’affirmer et exercer leur liberté de décision.

Autour d’une table-ronde, suivie d’une soirée cocktail-apéritif, une trentaine de professionnels, acteurs de l’entreprise, de l’enseignement ou médiateurs professionnels, ont cogité autour de la question de la liberté, qui peut être considérée comme innée ou acquise par l’apprentissage, donnée a priori ou transmise par une instruction obligatoire visant la maitrise de raison. C’est un débat initié par les Lumières, que les médiateurs professionnels ont réouvert. Spécialistes de la qualité des relations et de l’ingénierie relationnelle, les médiateurs professionnels ont pour fonction sociétale d’animer une entente sociale, de promouvoir l’apprentissage du bien vivre ensemble, à commencer par le plus jeune âge.

Au cours de la soirée, le questionnement fondamental sur la compétence et l’éthique de l’enseignant qui instruit, ou qui éduque, a également suscité beaucoup d’interrogations. Pour les médiateurs professionnel, la liberté s’apprend. L’acquisition de connaissances sur les mécanismes relationnels, sur la compréhension de ce qui influence les états émotionnels des personnes, est inhérente à cette liberté instruite, laquelle se traduit par de la liberté de penser et de décider. L’objectif du symposium 2019, ainsi que la profession de médiateur, est de ranimer la discussion sur ces principes fondateurs de l’entente et l’entente sociale dans la conduite de toute relation ou projet sociétal.

Outres l’organisation des événements locaux, ce principe du symposium itinérant est aussi une volonté des organisations de la médiation professionnelle de créer de la proximité, afin de mieux accompagner les professionnels locaux dans leurs démarches promotionnelles de la qualité relationnelle (QR). Cela facilite notamment les rencontres et l’accès au réseau des 9 délégations de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (CPMN), en France métropolitaine, dans les DOM-TOM, et à l’international.

Le prochain Conseil d’Administration préparatoire au symposium 2020 aura lieu en décembre 2019 à l’Eurométropole de Strasbourg. Son thème sera « Par-delà les frontières : la personne au cœur de l’entente et de l’Entente Sociale dans les relations internationales ».