Vous avez dit Bullshit Jobs ?

0
1270

Vous avez dit Bullshit Jobs ?

La médiation professionnelle au service de l’entreprise…

Le monde du travail a vu apparaitre les notions de stress, de dépression, de harcèlement, puis de burn-out ; l’anthropologue américain, David Graeber développe quant à lui, un nouveau concept, celui des « Bullshit Jobs » ; de quoi s’agit-il ? Phénomène de mode ou plus profondément phénomène de société ou tout simplement mal-être au travail ?

Un « bullshit job » est un « boulot » que l’on considère comme n’ayant aucune utilité ou qui serait même totalement absurde. Or, logiquement, bienheureux celui qui bénéficierait d’un emploi alors que le taux de chômage est sans cesse croissant… La nouvelle société serait-elle en quête de sens ?

Les analyses psychologiques ne manquent pas sans pour autant répondre avec efficience à ce nouveau mal.

Et si tout se résumait à l’humain et son interaction aux autres ? la vie en société prend du sens par la satisfaction que chacun trouve dans les relations qu’il entretient. Au sein de l’entreprise, l’Entente sociale est déterminante quant à la pérennité de celle-ci, son développement et sa rentabilité. L’instauration et la préservation d’un lien de qualité est primordiale. Il en résulte des façons de s’impliquer et de la motivation à participer et c’est sur ce point que la Médiation Professionnelle peut apporter des solutions pour prendre en compte les difficultés relationnelles que les salariés peuvent rencontrer et permettre au chef d’entreprise de répondre à ses obligations en matière de santé et sécurité au travail. A ce propos, quelles sont-elles ?

Il faut savoir qu’en l’état de la législation en vigueur, l’employeur a une responsabilité totale et absolue dans la protection de la santé physique et mentale de ses salariés, en terme d’information, de prévention et de conséquences sur les risques de la vie au travail.

La Directive Européenne du 12 juin 1989 dite directive 89/391/CEE applicable depuis 1991 (Loi n°91-1414) en France, a institué une véritable obligation de résultat puis les dispositions notamment des articles L.4121-1 et L.4121-2 du Code du travail sont venues préciser les obligations de l’employeur en matière de prévention tendant à éviter les risques et les combattre à leur source, évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités. Celui-ci doit mettre en œuvre de véritables actions de prévention des risques professionnels, actions d’information et de formation et mettre en place une organisation et des moyens adaptés.

Tout récemment la Cour de Cassation a par un arrêt du 14 novembre 2018 a rappelé que « constitue un manquement à l’obligation de sécurité le fait pour l’employeur, bien qu’ayant connaissance des répercussions immédiates causées sur la santé du salarié par une première altercation avec l’un de ses collègues, des divergences de vues et des caractères très différents, voire incompatibles des protagonistes et donc du risque d’un nouvel incident, de n’avoir pris aucune mesure concrète pour éviter son renouvellement hormis une réunion le lendemain de l’altercation et des réunions périodiques de travail concernant l’ensemble des salariés. »

Et si l’on avait conseillé à cette entreprise de faire appel à un médiateur professionnel, que se serait-il passé ? d’ores et déjà, nous aurions évité les procédures ! nous aurions travaillé sur … l’anticipation par la mise en place d’un véritable plan d’action en amont incluant permanences, accompagnement, formation, sensibilisation !

La Médiation Professionnelle telle que pratiquée par les médiateurs professionnels membres de la CPMN, est une discipline fondée sur une approche rationnelle des relations. Les personnes en situation de stress, de tension relationnelle ou de conflit ouvert sont en effet débordées par des émotions envahissantes. Cela peut se traduire par des difficultés à réfléchir de manière structurée et faire des choix libres et cohérents.

La médiation professionnelle va par un de ses outils, l’ingénierie relationnelle, permettre un véritable rééquilibrage entre les émotions et la raison.

Elle se différencie en cela d’autres approches des relations interpersonnelles inspirées du droit ou de la morale. Elle se démarque aussi de l’approche par les risques psychosociaux (RPS) fondée sur des catégories interprétatives issues de la psychologie ou la psychanalyse et dont les solutions participent d’une pathologisation des relations.

La Médiation Professionnelle est sans nul doute, la solution pour tout chef d’entreprise, quelle que soit la taille de cette dernière alors il n’y a peut-être plus qu’à…. anticiper surtout lorsque anticipation rime avec efficacité et rentabilité !