Juristes : votre choix de formation à la Médiation

0
551

Entre médiation traditionnelle et Médiation Professionnelle

Vous voulez exercer en médiation ? Choisissez votre formation en connaissance de ce que vous allez y trouver et de ce qui est associé comme courant de pensée. Vous pouvez faire un repérage des compétences que vous aurez à l’issue de ces formations.

Médiation Traditionnelle

Vous avez entendu parler de la « gestion des conflits » ? Vous avez entendu parler de la médiation pluridisciplinaire ? Vous entendez parler des référentiels psycho-sociologiques, des outils juridiques et de la bienveillance ? Tout cela fait partie d’un même courant de pensée qui caractérise la médiation traditionnelle. Vous y pratiquez des méthodes de négociation issues de l’environnement commercial, centrées sur les « enjeux et les intérêts ». Les méthodes sont « raisonnées », c’est-à-dire liées au raisonnable plus qu’au rationnel.

Des centres de formation liés au monde confessionnel vous entraînent dans une conception sous tutelle. Les limites sont dans la tolérance, la bonne foi, la bienveillance, avec les repères de la normalisation, du rappel à des principes moraux, de l’environnement culturel et du cadre juridique dépendant du Contrat Social.

Un Code national de déontologie y est associé, avec des engagements de type “spirituel”. Vous y nommez les personnes en médiation les « médiés ». Votre mission est tenue par leur choix préalable d’entrer en médiation ou un cadre législatif favorable. Les résultats sont conditionnés par la volonté préalable des parties d’accepter de concilier.

Médiation Professionnelle

Vous pouvez découvrir l’approche méthodologique de « résolution des conflits ». Vous pouvez maîtriser le premier « processus structuré », celui de la Médiation Professionnelle, exclusivement dispensé à l’EPMN. Sa technicité est l’ingénierie relationnelle.

Vous vous appropriez le référentiel de la « qualité relationnelle ». Vous découvrez un paradigme nouveau, celui de l’Entente et de l’Entente Sociale qui côtoie désormais celui du Contrat Social.

Le Code d’éthique et de déontologie de la profession de médiateur – CODEOME, apporte les garanties du professionnalisme des titulaires du Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur – le CAP’M. Des techniques, processus, pratiques, outils de perfectionnement et de développement d’activité sont au service permanent des membres de la seule organisation professionnelle internationale de la Profession de Médiateur, la CPMN. En suivant cette formation et en pratiquant la Médiation Professionnelle, vous acquerrez une posture de distanciation ouverte à l’altérité. Vous saurez être exigeant pour vos compétences et accompagner les personnes vers des issues. Vous saurez promouvoir, auprès des personnes, le « droit à la médiation » comme moyen d’accompagnement à la libre décision et à l’élaboration de projet personnel et collectif.

Vous êtes avocat, quelle que soit la formation que vous allez choisir, les compétences de l’ensemble des professions du droit sont appelées au remodelage. Alors, vous vous demandez quelle formation choisir. Vous savez que les mots interfèrent sur la relation de chacun à la réalité. Si nous identifions les limites de notre imagination, avec seulement le constat sémantique, nous nous ouvrons la possibilité de les franchir. Et nous avons à notre portée d’autres possibles. Les deux chapitres ci-dessus peuvent vous avoir apporté quelques éclairages.

Avec la Médiation Professionnelle, vous ne ferez pas que du « règlement de conflit ». Vous aurez à votre disposition une technicité et la vie d’un réseau où la performance est dans l’altérité et la recherche de l’exercice de la liberté. Vous saurez implanter des dispositifs de médiation au sein des organisations. Vous saurez intervenir dans l’accompagnement à la prise de décision, à la conduite de projet, dans les contextes individuels et collectifs.