Devenez un expert de la résolution des conflits

0
1354

Tandis que des évènements sont en préparation dans différentes délégations de la profession de médiateur, (CPMN) la Martinique a connu sa nouvelle conférence annuelle.

Relayée et soutenue par plusieurs médias locaux, parmi lesquels RCI, France Antilles et Martinique Première.

Plus de 200 personnes ont pu entrer dans la salle de conférence de La Batelière pour découvrir les applications de la médiation professionnelle, et ses techniques d’ingénierie relationnelle, développée depuis 1999 par Jean-Louis Lascoux, avec l’école professionnelle de la médiation et de la négociation (EPMN).

Cette conférence a fait suite au webinaire organisé par le Laboratoire d’innovation territoriale, de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM).

Au cours d’une interview menée par Jean-François Lafontaine, Jean-Louis Lascoux a développé une réflexion sur nos représentations envers autrui et leur influence sur nos relations. Il a mis en lumière comment certaines représentations peuvent générer de l’adversité et donner le sentiment que nous choisissons d’entrer en conflit, alors que, selon le conférencier, les personnes se retrouvent en situation d’adversité parce qu’elles ne savent pas comment agir différemment. La posture d’adversité n’est pas un choix délibéré, et il arrive souvent que nous ressentions des regrets en réalisant que nous aurions pu agir autrement et nous nous disons « si j’avais su ». Cela souligne l’importance de l’apprentissage dans les relations interpersonnelles.

Jean-Louis Lascoux a souligné qu’en effet, il n’y a pas suffisamment d’enseignement sur la manière d’être en relation. Nous apprenons des compétences comme compter et lire, mais la compréhension et la gestion des relations interpersonnelles sont souvent laissées de côté.

L’Ingénierie Relationnelle (IR), qui est initialement conçue pour équiper et outiller les médiateurs professionnels dans la résolution des conflits, trouve donc une pertinence dans le domaine de l’éducation, mais également dans le management et dans la vie quotidienne des personnes. Elle englobe le savoir, le savoir-faire ainsi que le savoir-être, car c’est l’ensemble de ces compétences qui permettent de tisser des relations harmonieuses et constructives. Il a ensuite été question de la profession de médiateur. Pourquoi cette médiation est-elle qualifiée de professionnelle ? Ce qualificatif différencie les approches. Si certaines sont liées au droit, à des visions normatives ou moralistes, la médiation professionnelle a un référentiel unique, logique et rationnel, celui de la qualité des relations.

Les médiateurs professionnels sont des experts de la relation, c’est-à-dire qu’ils savent lorsqu’ils accompagnent des personnes en conflit comment leur relation a pu se dégrader, ils connaissent les invariants de la conflictualité, ils mesurent l’impact bouleversant de la dynamique émotionnelle sur les personnes et savent conduire un processus structuré qui va permettre aux personnes de sortir de la conflictualité et choisir ensemble l’issue de ce conflit.

Les médiateurs professionnels de Martinique remercient l’ensemble des participants de leur intérêt pour la médiation professionnelle et l’Ingénierie Relationnelle (IR) et vous disent à l’année prochaine.

Synthèse de la conférence