D’où viennent les types de personnalité ?

0
920

La manière dont on se fait une idée sur le fonctionnement humain conditionne notre manière d’être en relation autant avec les autres, qu’avec nous-même et le monde. C’est aussi la manière dont nous vivons l’interaction de nos représentations de nous-même et des autres.

Le choix de la profession de médiateur est de considérer l’humain comme animé de loi naturelle, et en creux les incertitudes de la conscience de soi : l’harmonisation relationnelle avec soi, l’équilibre relationnelle avec les autres et le monde, la quête de satisfaction des interactions monde en soi soi dans le monde.

Dans cette émission destinée aux praticiens de la médiation professionnelle, vous risquez d’avoir de multiples surprises quant à ce que vous pouvez vous dire sur vous même et sur les autres. Même les pires ! Vous aurez des réponses sur la manière dont un médiateur professionnel doit assurer sa posture de distanciation, grâce à cette réflexion sur les lois du fonctionnement relationnel humain.

L’harmonie relationnelle avec soi-même

La recherche d’harmonie configure la légitimité de point de vue. Le fonctionnement naturel consiste dans une harmonisation spontanée des informations, quitte à créer des liens d’harmonisation.

L’harmonisation en soi pallie au manque d’information et se fait au regard de l’ignorance . La recherche d’harmonie interne contribue à développer une conception de l’esthétique relationnelle , au sens d’être aligné avec soi – même, en cohérence, avec un sentiment de logique qui peut très n’avoir rien à voir avec la rigueur de la méthode.

Voir aussi le système d ’interprétations et de jugement

Exemples :

  • les illusions d’optiques, une ou 2 images https://www.futura-sciences.com/scien…
  • les illusions intellectuelles rhétorique sophistique
  • et fictions intellectuelles contrat social

La recherche d’équilibre configure la légitimité d’action.

Elle est située dans les relations à autrui et à tout ce qui est extérieur à soi. Les personnes peuvent être maladroites dans leur recherche d’équilibre.
La recherche d’équilibre relationnel est un ensemble d’actions ou de non-actions combinées dans la perspective d’une utilité relationnelle.

Voir aussi la dynamique contraignante et contributive.

Exemples : œil pour œil, dent pour dent ; Tables d’Hamurabi

La recherche de satisfaction configure la légitimité d’intention

Elle est la conséquence des interactions entre l’équilibre relationnel et l’harmonie en soi.
Les personnes peuvent être confusionnelles dans leur recherche de satisfaction et de l’agréable en relation.

Elles peuvent attribuer aux autres la responsabilité de leur insatisfaction, de leur frustration, de leur mécontentement…

La recherche de satisfaction est génératrice de motivation . Chacun est en quête de mieux vivre, de satisfaction de ses aspirations . Elle est fondatrice de la bonne intention de chacun centrée sur soi.

Voir aussi les rapports de prêts d’intention et préméditation.

Exemple : le masochiste ne cherche pas à se faire du mal ; s’il voulait vraiment souffrir, il ne se ferait rien

Maintenant ? Vous êtes prêt pour la vidéo. En audio, ça marche très bien… Bonne écoute.

En lecture :

Dictionnaire encyclopédique de la médiation

Au service de la qualité relationnelle et de l’entente sociale