La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire, Espoir de la médiation

0
22

Sortir de situations conflictuelles, pour beaucoup de spécialistes des conflits, il s’agit de savoir “gérer les conflits”. Mais en réalité, méthode raisonnée, idéologie “gagnant-gagnant”, rien de tout cela ne fonctionne vraiment. Les professionnels de Côte d’Ivoire ont effectué une recherche et ont identifié l’EPMN, avec le droit à la médiation, pour intervenir de manière efficace.

Après un évènement en 2015, les acteurs juridiques, du business et de la politique sociale de Côte d’Ivoire, ont choisi l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation, pour aider la population civile à sortir de la situation de crise.

L’EPMN est ainsi connue dans cette région africaine sous le nom d’Ecole de Bordeaux.

Le Vice-Président de la CACI, M. Faman Touré, en octobre 2015, est venu à Bordeaux recevoir le symbole de L’ESPOIR de la MEDIATION des mains de Yannick Daugaux-Kouassi.

En octobre de la même année, c’est avec le ministre du commerce Jean-Louis Billon, à Abidjan, que Faman Touré, devenu depuis président de la Chambre de commerce de Côte d’Ivoire, que la cérémonie à été ré-éditée devant la presse Ivoirienne.

En 2017, Jean-Louis Billon a renouvelé son attachement au développement du droit à la médiation et a réservé la date du Symposium de Lille pour participer à l’évènement annuel des médiateurs professionnels

Désormais en Afrique aussi, la médiation professionnelle est  la profession du 21ème siècle.

Dans une société où la dimension humaine est de plus en plus combinées à l’économie, où les rapports de force renvoient à la gestion de l’adversité, la médiation professionnelle est devenue une discipline au service de la qualité des relations.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz