Lorsque des changements sont envisagés, que faire ?

La priorité est donnée le plus souvent aux aspects techniques. Puis, les conséquences juridiques sont analysées. Autrement dit, les questions portent sur deux aspects en principal : ce changement est-il techniquement réalisable ? Ce changement est-il légal ?

Mais voilà, lorsque le changement heurte des personnes, la réponse du manque de souplesse n’est pas suffisante. Il peut devenir difficile, voire illusoire de le mettre en place. Les résistances qu’il provoque sont trop fortes.

Alors, les décideurs les mieux éclairés considèrent l’humain. Mais cette posture de hauteur est-elle pertinente ?

La profession de médiateur valorise la qualité relationnelle. Si vous m’avez suivi jusqu’ici, sans doute êtes-vous parmi les personnes déjà prêtes à comprendre comment mieux engager un changement et le conduire à terme.

J’ai conceptualisé une matrice du changement (p.52 du Dictionnaire encyclopédique de la médiation) qui permet d’anticiper les relations aux changements.

Dans cette conférence donnée à Preventica, Fabien Eon, Sébastien Lallemand et Aïcha Sangaré présente des situations, des techniques et des interventions d’accompagnement des changements.

Lors d’un échange avec le public, Christine Chavenon, médiateure professionnelle interne au conseil départemental du Puy de Dôme, présente les actions qu’elle a mise en place dans une perspective managériale globale.