Contre-vœux 2023 de Jean-Louis Lascoux

0
299

L’année dernière, je vous ai présenté des voeux jouant sur le côté propagande présidentielle. Je constate combien il est difficile de se faire entendre sur ces réseaux. Grimper sur la tribune numérique n’est pas suffisant pour faire passer un message.

Le monde est plus réceptif à une communication sans réflexion, car c’est difficile de sortir des pensées toutes faites. Le monde est encore sourd à l’usage de la raison et les Lumières ne font que vaciller à la flamme de leurs bougies.

Cette année, je souhaite vous dire combien il me semble important que nous partagions le projet de l’entente et de l’entente sociale ; aussi combien il me semble important d’insister sur la solidarité pour que la vie en société nous soit à tous plus agréable ; le projet de l’entente et de l’entente sociale fait changer le paradigme sur lequel se fonde la méfiance vis-à-vis des autres et toutes les formes de rejet qui en résulte ; l’agréable de vie en société passe par l’attention à tous, et bien évidemment aux plus démunis.

Le principe de constater toujours qu’il existe des personnes en souffrance à cause des jeux économiques et financiers est un désastre pour la conscience humaine. Alors, permettez-moi de ne pas vous souhaiter une bonne année 2023, mais plutôt de vous inciter à œuvrer en conscience pour promouvoir, pour cultiver, pour dispenser de l’altérité, et de la qualité relationnelle dans tous les moments de votre vie en 2023.

Ce sera déjà un premier pas vers ceux qui n’ont pas la même dynamique d’existence que nous avons, que vous avez dans le temps de vie que nous partageons. Réfléchissez à ce qui fait sens dans la vie. Contribuez au meilleur. Je vous remercie de votre attention.

Jean-Louis Lascoux