Médiation professionnelle : le nouveau site de la formation des médiateurs

0
1574

1999 a été l’année de la conception de la première formation de médiateurs professionnels. Depuis, les choses ont fortement évoluée tant concernant l’environnement de la médiation, son identification, sa connaissance par le grand public, et la conceptualisation des savoirs-faire.

Se repérer dans le marché confus des formations à la médiation

La plupart des formations à la médiation restent des approximations découpées en 1/3 de droit, de morale et de psychologie. C’est l’offre la plus répandue en France. C’est l’offre qui vient du Québec et des États-Unis. Elle entretient une confusion, au mieux, entre conciliation et médiation, au pire avec l’arbitrage. Elle popularise la vision antagoniste d’une alternative juridicisant la médiation. Dans cette conception, la médiation serait un pendant du droit, l’ersatz d’une justice impuissante. On voit sur ce marché, la médiation carrément placé sous tutelle d’un courant religieux ou d’un mouvement psychologisant. Et dès que les choses sont dites aussi clairement, des protestations s’élèvent en même tant qu’une violente adversité.

Ainsi, ce mode d’apaisement des relations qui pourrait être fondamentalement original, se retrouve classé avec l’arbitrage au nom de la privatisation du traitement des conflits. Et pourtant, la médiation est en fait totalement dissociée dès lors qu’il s’agit du seul mode de résolution des différends restituant aux parties la liberté de décision. Mais. Laisser les personnes libres de leurs choix n’est pas facile à concevoir dans une société ou le soupçon est une règle tacite. La tendance est de placer les personnes sous surveillance. Dès lors que vous avez déclaré un conflit, un système institutionnel se met en place et cherche à maintenir une tutelle. C’est pourquoi les personnes qui se placent en position d’autorité, au nom de la morale religieuse, du droit ou de la conception psychologique de la personne, recourent à leur arsenal et leurs justifications. En vain, elles tentent d’enrayer le développement du processus structuré de la médiation professionnelle, tout en revendiquant et s’appropriant les apports originaux de cette discipline qui leur échappe.

Des avancées importantes ont lieu. C’est l’idée d’une médiation professionnelle qui l’emporte dans les rangs des parlementaires européens.

L’option professionnelle de la formation à la médiation

Pour clarifier les postures, distinguer les matières, dissocier la discipline de l’amateurisme si largement dispensé et entretenu, nous avons expérimenté, perfectionné et développé la médiation professionnelle. Pour marquer la différence en matière d’exigence éthique et déontologique, les médiateurs professionnels se regroupent au sein du premier et seul syndicat, créé en 2001, la CPMN.

Pour cette première décennie, toujours soucieux d’offrir la meilleure instrumentation technique, les membres de l’équipe de l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation – EPMN-Médiateurs Associés, ont développé une toute nouvelle version du site.

Le 14 octobre 2011, vous allez pouvoir découvrir une présentation particulièrement élaborée de l’offre de formation visant la qualité relationnelle, des formations managériales, avec la pratique des entretiens et de l’animation des réunions, des perfectionnements en intervention publiques, des ateliers sur l’art oratoire, et bien évidemment l’ensemble des cursus sur la discipline de la médiation professionnelle.

La qualité relationnelle et le processus structuré de la résolution des conflits a désormais un site d’une exceptionnelle performance : http://www.epmn.fr.
Celui-ci vient s’ajouter aux outils multimedia développés par les médiateurs professionnels : le WikiMediation.org, cofinancé notamment par l’EPMN, la CPMN et la Commission Européenne, et le seul site d’actualité sur la médiation, le mediatoroscope.com