L’ingénierie et la sécurisation relationnelle en médiation professionnelle

0
574

Le développement de la médiation professionnelle a permis de sortir la médiation des différends de la conception fataliste et conséquemment gestionnaire prônée au sein de l’environnement économique et judiciaire. C’est un nouveau paradigme. La médiation professionnelle est une discipline à part, et à part entière, qui offre l’apprentissage et la pratique de techniques d’ingénierie relationnelle et de conduite de projets.

La médiation professionnelle et son nouveau paradigme

De ce point de vue, la résolution d’un conflit n’est pas une affaire qui se traite de manière gestionnaire, mais comme la conduite d’un projet relationnel. Sortir d’un conflit ne se résume pas à trouver un accord. Ce dernier n’est souvent qu’une étape, d’autant plus que les relations qui s’arrêtent à l’accord, il y en a peu. La plupart des relations vont bien au delà de l’accord et le manque d’anticipation fragilise le projet relationnel et donne l’impression du manque de fiabilité des parties, alors que c’est le manque de compétences de tiers médiateur qui est en cause.

Ainsi, le médiateur professionnel doit avoir les compétences d’accompagnement pour définir et anticiper les transformations et les changements dans les relations. Le contexte conflictuel n’est en cela qu’un axe de ses interventions. Dans tous les cas, il aide les personnes à prendre des décisions les plus adaptées à leur motivation. Il est un tiers dont la maîtrise se situe sur le terrain de la conduite de projet et de l’aide à leur sécurisation.

Un service plus complet pour les organisations

L’expression « sécurisation relationnelle » fait frémir certains médiateurs professionnels. Sensibles à la notion de liberté, ils sont réticents aux pratiques qui en restreignent l’exercice. Lorsqu’ils entendent le verbe « sécuriser », ils entendent « sécuritaire » et donc « répression ». Ils assimilent l’expression « sécurisation relationnelle » à des risques pour leur représentation de la liberté. Pour eux, associer cette notion à la médiation apparaît totalement contradictoire.

L’incompréhension de cette notion de « sécurisation relationnelle » se mêle aussi à celle de l’entrée obligatoire en médiation. Alors que la démonstration est faite que ne pas participer au processus structuré de médiation professionnelle, et aller devant un juge, fait passer à côté de l’opportunité de décider par soi-même de l’issue d’un différend. De son côté, le système judiciaire est privatif de la liberté de décision. Il tend à mettre sous sa tutelle tous les dispositifs qui servent à la décision du juge. Ainsi, le processus de médiation professionnelle est le seul à garantir l’exercice de la Liberté et le médiateur professionnel en est un promoteur exigeant.

Garantir la liberté relationnelle et contractuelle

Le résultat de l’intervention du médiateur professionnel est le fruit d’une libre décision. Il implique d’aller au delà d’un accord de clôture du différend par la mise en place d’un projet relationnel élaboré avec conscience.

Contrairement à ce qui est craint, la sécurisation relationnelle en médiation professionnelle ne fait aucune obligation de relation. Les issues de la médiation, prospectées avec l’aide du médiateur professionnel, en sont les garanties.

Entretenir de bonnes relations, à l’écart des soupçons et de la gestion des craintes

C’est donc la médiation professionnelle qui sécurise le mieux les relations, en promouvant en substance le libre accord, la liberté de consentement, le libre arbitre et l’altérité.

La réponse avec la médiation professionnelle est claire : favoriser une prise de décision qui dépasse la « gestion du différend » pour aller vers une issue consensuelle ; c’est cela sécuriser une relation : rechercher la force de l’engagement réfléchi. Elle apporte précisément la liberté d’être en relation ou pas, et garantit aux relations le confort de la sécurité par la confiance.

Recourez à une profession novatrice : la médiation professionnelle, profession du 21ème siècle

Ainsi, la profession de médiateur apporte aux professionnels de tous les secteurs un savoir-faire spécifique qui va bien au delà des habitudes de formalisation des contrats, notamment lors de leur renouvellement.

Cette nouvelle profession apporte une opportunité de mise à plat des situations, dans un climat de confiance renouvelé ou restauré. C’est une garantie de reconduction dans les conditions les plus favorables. C’est la reconnaissance de la légitimité des choix que l’on peut faire et, en corollaire, de la confiance qui en résulte, au nom des droits fondamentaux issus de l’altérité.

L’ensemble des services des médiateurs professionnels s’inscrivent dans une démarche éthique qui apportent en retour à ceux qui y recourent le label de la qualité relationnelle.

Les interventions

Concrètement, lors du renouvellement des contrats, c’est le moment de reposer et redéfinir les manières d’être en relation : un médiateur professionnel peut vous aider. L’intervention peut se faire de différentes manières, notamment :

  • séminaire collégial – incluant les différentes parties aux contrats – sur la qualité relationnelle,
  • aide à la définition des projets relationnels, élaboration des ententes, contributions rédactionnelles
  • préparation de contexte des négociations, suivi et debriefing
  • analyse des documents contractuels pour faire plus de place à l’entente et à la confiance
  • accompagnement lors des réunions, facilitation de négociation contributive

 

Poster un Commentaire

avatar